70 % des RTX 3080 embarquent un die de bonne voire très bonne qualité – Toms Hardware

Mais seulement une chance sur dix de tomber sur un modèle exceptionnel.

Les cartes Ampere GeForce RTX 3000 de NVIDIA débarquent dans quelques jours. Igor’s Lab livre quelques informations à propos de la qualité du silicium des premiers modèles.

Image 1 : 70 % des RTX 3080 embarquent un die de bonne voire très bonne qualité

Comme pour les processeurs, les cartes sont triées et réparties dans différents groupes via un process appelé « binning ». Dans le cas des GeForce RTX 3080 de NVIDIA, la répartition s’effectue dans trois catégories principales : le groupe Bin 0 regroupe les cartes de qualité moyenne ; le groupe Bin 1 celles de bonne qualité ; le groupe Bin 2 celles de très bonne qualité, c’est-à-dire celles dont les températures de fonctionnement sont les plus basses et qui sont capables d’atteindre les fréquences GPU les plus élevées. Pour les GeForce RTX 3080, la répartition actuelle est de 30 %, 60 % et 10 % respectivement (Bin 0, Bin 1 et Bin 2).

Des premiers benchmarks sur plusieurs jeux pour les RTX 3080 et RTX 3070

Gravées en 8 nm par Samsung

Ainsi, selon les chiffres communiqués par Igor’s Lab, la majorité des acheteurs de RTX 3080 obtiendront une carte de bonne qualité. Un chanceux sur dix profitera même d’une carte d’exception. En revanche, trois sur dix hériteront d’un modèle « moyen ».

Rappelons que contrairement au GPU GA100 de l’Ampere A100 gravé en 7 nm par TSMC, c’est Samsung qui se charge de produire les GeForce Ampere ; et ce, en 8 nm. Les cartes bénéficient d’un process baptisé « 8N Nvidia ». Il s’agit d’une version optimisée du 8 nm de la firme coréenne. Cette finesse n’est pas nouvelle chez Samsung : elle a fait ses débuts en 2017. Pour les GeForce en revanche, elle représente une belle avancée. En effet, les précédentes, Turing, sont en 12 nm.

NVIDIA repousse de deux jours la fin de l’embargo sur sa GeForce RTX 3080 FE

La qualité de la production devrait s’améliorer au fil des semaines. Néanmoins, étant donné que la RTX 3090 et la RTX 3080 partagent le même GPU (GA102), il est probable que NVIDIA oriente la plupart des GPU classés en « Bin 2 » vers les RTX 3090 ; qu’à l’inverse, elles destinent ceux en « Bin 0 » aux RTX 3080. En outre, les meilleures puces seront sans aucun doute réservées aux cartes haut de gamme des différents partenaires AIB. Conclusion : même si la qualité globale de la production ira en s’améliorant, cela n’augmentera pas forcément les chances d’obtenir une « très bonne » RTX 3080.

Concrètement, un modèle d’excellente facture peut offrir des fréquences de 5 à 10 % supérieures à un modèle « basique ». Néanmoins, hormis pour les utilisateurs particulièrement exigeants et pointilleux, il est rarement pertinent d’opter pour la référence la plus onéreuse, bien au contraire.

Articles liés

Réponses