Apple autorise les services de jeux vidéo en streaming, à ses conditions 🆕 – iGeneration

Apple entrouvre la porte de l’App Store aux services de jeux vidéo en streaming. xCloud, Stadia ou encore GeForce Now se sont jusqu’à présent cassés le nez devant la vitrine de la boutique d’Apple, au grand désespoir des joueurs. Des changements dans les guidelines vont faciliter l’apparition de ces services, mais ils devront faire de gros efforts pour entrer.

Apple veut en effet pouvoir examiner chacun des jeux proposés dans les catalogues de ces services, ce qui signifie que chacun d’entre eux doit être soumis sous forme d’application. Évidemment, il s’agit dans leur grande majorité de jeux PC ou consoles qui ne peuvent s’adapter à iOS. Mais une fois l’app du jeu téléchargée, elle peut permettre d’accéder au contenu du titre en streaming. Dans ce cas, l’app peut simplement être une sorte de coquille vide avec une interface simple, permettant ensuite de jouer en streaming.

Apple explique que cette étape est nécessaire pour que chaque jeu apparaisse dans l’historique de téléchargements des joueurs, dans les classements, qu’il puisse aussi être intégré à Temps d’écran (et aussi proposer des achats intégrés le cas échéant). Ces téléchargements obligatoires et à la pièce vont à l’encontre de la nature des services de jeux vidéo en streaming, mais c’est un compromis qui pourrait satisfaire Microsoft, Google et Nvidia (et d’autres).

Quand aux applications des services en eux mêmes, par exemple Xbox Game Pass pour xCloud, elles ont droit de cité pour gérer un profil, s’abonner (via un achat intégré App Store) et accéder aux fiches App Store des différents jeux du catalogue.

L’app Stadia sur Android.

Cela revient à appliquer le principe d’Apple Arcade (ou GameClub) à xCloud et consorts, avec cette différence près que les différents jeux offerts par les services de streaming téléchargés depuis l’App Store peuvent se pratiquer dans le cloud, et non pas en local. Et si ce système ne convient pas, Apple explique qu’il existe toujours internet et les navigateurs web pour « atteindre les utilisateurs en dehors de l’App Store ».

C’est un discours qui honnêtement, ne tient pas la route : sur iOS, Safari — et tous les autres navigateurs qui n’ont pas d’autre choix que d’utiliser le même moteur de rendu — est incapable de faire fonctionner un jeu en streaming. Pour ce faire, il faudrait que le constructeur lui en donne les moyens, mais est-ce dans son intérêt ?

Ces nouvelles règles précisent en outre que les jeux ne peuvent contenir de fonctions « dormantes » ou cachées, que chacune des fonctions présentées dans le jeu doit être claire pour l’utilisateur et l’équipe chargée de son examen. Une clarification nécessaire pour s’éviter les coups de sang comme celui d’Epic qui a lancé à la hussarde un système de paiement alternatif dans Fortnite.

Mise à jour — Microsoft a réagi à ce changement dans les guidelines de l’App Store. Dans une déclaration partagée avec la presse américaine, l’éditeur explique qu’il s’agit d’une « mauvaise expérience pour les consommateurs ». Les joueurs veulent aller directement dans le jeu sélectionné dans le catalogue de l’application Game Pass, comme ils le font pour des films ou de la musique, explique l’entreprise.

Les joueurs ne veulent pas être « forcés à télécharger plus de 100 apps pour jouer à des jeux individuels depuis le nuage. Nous nous sommes engagés à placer le joueur au centre de tout ce que nous faisons, et leur fournir une super expérience est au cœur de notre mission ». Pour le dire clairement : on n’aura pas xCloud de si tôt sur iOS.

Articles liés

Réponses