Apple fait semblant d’accepter le cloud gaming sur l’App Store – Frandroid

Apple vient de changer ses conditions d’utilisation pour accepter les jeux en streaming. Mais pas vraiment les services de cloud gaming concurrents…


xCloud
xCloud

Le cloud gaming pourrait-il finalement arriver sur iPhone et iPad ? C’est en tout cas ce que laissent entendre les nouvelles conditions d’utilisation de l’App Store pour les développeurs, mais les restrictions sont telles que les services en place devraient entièrement repenser leur modèle…

Apple contre le cloud gaming

En parallèle des modèles traditionnels de jeu sur PC, consoles et smartphones, le cloud gaming prend peu à peu de l’importance pour créer un nouveau modèle économique totalement décorrélé de la machine. GeForce Now (Nvidia), Stadia (Google) ou xCloud (Microsoft) sont les principaux acteurs du marché et proposent tous de jouer à des jeux de qualité console ou PC sur à peu près n’importe quel appareil en faisant appel à la puissance de serveurs situés dans le cloud.

Présents sur nos ordinateurs ou nos smartphones Android, ces services sont cependant absents de l’iPhone et l’iPad. La raison ? Les conditions d’utilisation de l’App Store qui précise que « chaque jeu doit être téléchargé directement depuis l’App Store », ce qui n’est pas le cas pour ces abonnements, au point que certains, comme Microsoft, critiquent ouvertement cette politique.

De nouvelles CGU

Apple vient néanmoins de mettre à jour ses guidelines avec un nouveau paragraphe dédié aux jeux en streaming. On peut ainsi désormais lire que « les jeux en streaming sont autorisés tant qu’ils respectent toutes les directives ». Ces directives en revanche ne vont pas arranger les affaires de Google, Microsoft ou Nvidia.

Si les jeux en streaming sont bel et bien autorisés, les alinéas 4.9.1 et 4.9.2 précisent bien que « chaque jeu doit être soumis sur l’App Store comme une application individuelle afin d’avoir une page produit dédiée et apparaître dans les classements et la recherche ». Bien sûr, cela implique également que chaque jeu doit se plier à toutes les règles de l’App Store, y compris en ce qui concerne les paiements in-app et la fameuse commission de 30 %.

Pour les acteurs déjà en place sur le marché du cloud gaming, cela signifierait donc de soumettre parfois plusieurs centaines de jeux sur l’App Store et de revoir entièrement le fonctionnement du service.

Ce changement apparaît en pleine guerre contre Epic Games, qui critique fortement le modèle économique d’Apple et sa « position dominante ». Apple a d’ailleurs modifié la section 2.3.1 pour préciser que « toutes les nouvelles fonctionnalités et modifications du produit doivent être décrites avec spécificité dans la section Notes de révision d’App Store Connect » pour éviter qu’un développeur réitère ce qu’a proposé Fortnite avec son nouveau mode de paiement externe à l’App Store, ce qui lui a valu d’être banni de la boutique d’applications.

Vers du cloud gaming signé Apple ?

Cela pourrait néanmoins être un indice concernant un potentiel service de cloud gaming conçu par Apple. Avec ces nouvelles conditions d’utilisation, la marque à la pomme se laisse le champ libre pour proposer des jeux en streaming sur sa boutique d’applications sans s’attirer immédiatement les foudres des concurrents retoqués à l’entrée.

La firme de Cupertino pourrait en effet se mettre en défaut à l’avenir en empêchant l’accès à ses utilisateurs à des jeux populaires sur d’autres plateformes. Avec une telle clause, cela lui permet ainsi de laisser cette possibilité aux développeurs, tout en gardant son contrôle très strict sur son écosystème. Malin… et un peu diabolique.

Qu’est-ce que le Cloud Gaming ? Quel est le meilleur service parmi Google Stadia, Nvidia Geforce Now, xCloud de Xbox et PlayStation Now ? Réponse dans notre grand comparatif !
Lire la suite

Articles liés

Réponses