Panier

Après laffaire Gamestop, les Etats-Unis convoquent les autorités de régulation financière pour discuter de la « volatilité des marchés » – Le Monde

Comme l’une des conséquences de l’affaire GameStop, la secrétaire d’Etat au Trésor américaine, Janet Yellen, a demandé une réunion, mardi 2 février, avec les autorités de régulation financière pour discuter de la récente « volatilité des marchés ». Selon le communiqué, elle « estime que l’intégrité des marchés est importante et a demandé une discussion sur la récente volatilité des marchés financiers et la compatibilité des activités récentes avec la protection des investisseurs et des marchés équitables et efficaces ».

Trois instances ont été sollicitées : la Securities and Exchange Commission (SEC, l’organisme fédéral de réglementation des marchés financiers), la Réserve fédérale et la Commodities Futures Trading Commission (l’agence fédérale chargée de la régulation des Bourses de commerce). Républicains et démocrates demandaient, depuis quelques jours, une révision des réglementations commerciales, à la suite de la fronde de boursicoteurs contre les grands fonds spéculatifs qui a ébranlé Wall Street la semaine dernière.

Lire aussi Affaire GameStop : tout comprendre à la campagne spéculative qui secoue les marchés et Internet

« Jeu truqué » et « comportement scandaleux »

Ces investisseurs, communiquant notamment sur un forum du site Reddit, avaient lancé une bataille aux géants de Wall Street ayant parié à la baisse sur des entreprises peu performantes, comme la chaîne de magasins de jeux vidéo GameStop ou celle de salles de cinéma AMC, en pratiquant la vente à découvert. Ce procédé, qui permet de parier sur la baisse du cours d’une action, a conduit à la création d’applications pour les investisseurs particuliers, comme Robinhood, qui revendique « démocratiser la finance pour tous » et a interrompu les échanges de ces titres la semaine dernière pour juguler la déroute.

Les sénateurs américains progressistes Bernie Sanders et Elizabeth Warren ont appelé ce week-end à l’action. « Nous avons besoin d’une enquête de la SEC », a déclaré Mme Warren à CNN dimanche. « C’est un jeu truqué, et c’est un ensemble de joueurs qui viennent et manipulent le marché. » Bernie Sanders a, quant à lui, déclaré à la chaîne ABC qu’il fallait « examiner de très près le type d’activités illégales et le comportement scandaleux des fonds spéculatifs et des autres acteurs de Wall Street ». La SEC a assuré surveiller la situation.

Après une hausse de plus de 400 % la semaine dernière, les actions GameStop ont chuté mardi, perdant près de 50 % en début de journée et portant leur chute sur deux jours à plus de 65 %.

Article réservé à nos abonnés Lire aussi L’affaire GameStop, ou la prise de Wall Street par les boursicoteurs du Web

Le Monde avec AFP

Auteur : Asselli Icône 2 vérifiée
Dites-nous quelque chose sur vous-même.

Participez !

Commentaires

Aucun commentaire pour l’instant
Like&Co

GRATUIT
VOIR