Au grand dam dOrange, lArcep refuse daugmenter fortement le tarif du dégroupage – La Tribune

L’état-major du numéro un français des télécoms va certainement grincer des dents. Ce vendredi, l’Arcep a proposé une modeste augmentation du prix du dégroupage. Aussi appelé « prix du cuivre » dans le jargon des télécoms, celui-ci est déterminé par le régulateur. Il s’agit, concrètement, du prix payé à la ligne et par mois par tous les opérateurs alternatifs (SFR, Bouygues Telecom et Free) à Orange lorsqu’ils utilisent son réseau cuivre pour proposer de l’ADSL à leurs clients. Aujourd’hui, celui-ci s’élève à 9,46 euros (*). L’Arcep souhaite le passer à 9,65 euros pour la période 2021-2023. Cette décision n’est pas totalement arrêtée, puisque la proposition de l’Arcep est désormais soumise à consultation publique.

L’initiative ne réjouira pas Orange. Et pour cause : comme nous l’indique Sébastien Soriano, le président de l’Arcep, l’opérateur historique souhaitait…

Articles liés

Réponses