Budget : lexécutif veut renégocier certains dispositifs daide au photovoltaïque – Les Échos

Publié le 16 sept. 2020 à 7:15

Même si le « quoi qu’il en coûte » macronien reste de vigueur en pleine résurgence de la pandémie de Covid-19 , le gouvernement est décidé à trouver quelques économies pour combler les pertes budgétaires. Selon nos informations, Bercy veut renégocier les soutiens octroyés par l’Etat avant 2011 à la production d’énergie photovoltaïque, avec à la clé sans doute des dispositions dans le projet de loi de Finances pour 2021 présenté à la fin du mois. « Notre projet est de revoir à la baisse les tarifs d’achat garantis par EDF pour certains contrats anciens », confirme une source gouvernementale. Le tout pourrait permettre à terme d’économiser jusqu’à 600 millions d’euros en régime de croisière.

Il faut pour comprendre repartir en arrière dans les années 2000, quand notamment Jean-Louis Borloo – alors ministre de l’Ecologie – cherchait à déployer « quoi qu’il en coûte » une filière photovoltaïque. Cela s’était traduit par un mécanisme d’obligation d’achat par EDF via des contrats pouvant aller jusqu’à vingt ans, avec des tarifs extrêmement élevés au bénéfice des personnes faisant installer des panneaux photovoltaïques. La dérive avait vite été perçue, et un moratoire avait été décrété fin 2010.

Articles liés

Réponses