“Ça finira bien par se refroidir” : la stupéfiante déclaration de Trump sur le réchauffement climatique – LaDepeche.fr

Donald Trump a effectué une visite éclair en Californie, l’un des Etats de la côte ouest ravagée par des incendies meurtriers, mais contrairement à ses rivaux démocrates Joe Biden et Kamala Harris, il n’a pas cherché à mobiliser sur la nécessité de combattre le changement climatique. Les dizaines de brasiers qui dévastent la côte depuis des jours ont déjà fait au moins 35 morts depuis le début de l’été, dont 27 rien que cette semaine dans les trois Etats de Washington, de l’Oregon et de Californie. Le président américain, en pleine campagne pour sa réélection, n’est resté que quelques heures à Sacramento, la capitale de Californie, où, informé de la situation sur place, il a participé à une cérémonie en l’honneur de la Garde nationale de l’Etat, avant de repartir pour une étape en Arizona, un des Etats-clés qui pourrait faire basculer le scrutin du 3 novembre.

“Ça finira par se refroidir”

Kamala Harris, colistière de son rival démocrate pour la présidence, qui était aussi hier en Californie, accuse Trump de “nier l’évidence” selon laquelle les flammes sont “alimentées et intensifiées par la crise climatique”. “C’est la gestion forestière qui est en cause”, avait lancé le président américain lors d’un meeting de campagne dans le Nevada samedi soir, sans jamais mentionner le changement climatique. “Rappelez-vous ces mots, gestion forestière”. Selon le consensus scientifique, l’ampleur de ces feux est bien liée au changement climatique, qui aggrave une sécheresse chronique et provoque des conditions météorologiques extrêmes. “Ça finira par se refroidir”, a finalement lâché hier soir le président américain…

Articles liés

Réponses