Panier

Clem (TF1) : lhumour, lécologie, les scènes de nudité… Lucie Lucas se confie sur la saison 10 – Télé Loisirs.fr

Ce lundi 14 septembre, TF1 lance enfin la diffusion de la saison 10 de Clem. À l’image de son personnage, Lucie Lucas a bien grandi et porte un regard lucide sur son rôle, ses souffrances passées et son bonheur actuel loin de la ville, comme le prouve son entretien sans tabou avec le magazine TV Grandes Chaînes.

Clem nous revient en pleine forme dès ce lundi 14 septembre sur TF1, à partir de 21h05, dans la saison 10 inédite ! Après son épisode de coma suivi d’une longue convalescence dans la salve précédente, l’héroïne est désormais remise sur pieds, prête à se reconstruire et à avancer. Au menu de ses nouvelles aventures : nouveau travail, nouveau petit ami… mais aussi nouvelles menaces. “Il y a beaucoup plus d’humour et de légèreté dans cette saison 10. Il y a un côté un peu plus policier, donc un peu plus noir dans la façon de raconter l’histoire. Nous parlons d’écologie, un sujet très grave et d’actualité, qui n’est donc pas marrant. Et nous allons encore voir Clem complètement bouleversée : elle va vivre quelque chose de terrible… Mais dans cette série, il y aura toujours de l’espoir et la nouvelle saison est vraiment ponctuée de moments beaucoup plus légers“, a confié Lucie Lucas à propos des nouveaux épisodes de Clem au magazine TV Grandes Chaînes.

Lucie Lucas se confie sur les scènes de nudité dans Clem

Aussi pétillante et naturelle que son personnage, Lucie Lucas, qui a aussi traversé de dures épreuves, s’est également livrée à des confidences intimes et poignantes. Toujours au magazine, l’actrice a notamment dévoilé avoir un regret concernant le post Instagram dans lequel elle a révélé avoir été victime de viols et d’agressions sexuelles. Elle s’est aussi exprimée sur les scènes de nudité dans Clem : “Ce n’est jamais simple, surtout à la télévision, car c’est un média que l’on regarde souvent en famille. J’ai quand même des enfants qui sont à un âge où je n’ai pas envie que les gens leur disent : ‘J’ai vu les seins de ta mère !’ Après, c’est aussi important dans une telle série de montrer qu’il n’y a rien de choquant à l’idée de voir un sein pendant quelques secondes. C’est la vie, c’est la nature. Il faut donc trouver cet équilibre entre rester naturelle et ne pas trop s’exposer. On est obligé de faire confiance au réalisateur“.

Heureuse en Bretagne, Lucie Lucas se confie sur sur sa vie loin de Paris

Lucie Lucas, qui a, comme son personnage, bien grandi, a fait un choix radical pour le bonheur de ses enfants. “On a trouvé un vrai paradis, et tout particulièrement dans cette période de pandémie que l’on traverse. Je dois avouer que l’on se sent les plus chanceux du monde ! La vie est très douce là où l’on est, on a beaucoup d’espace, on a nos fruits et nos légumes. La vie est belle !“, a-t-elle confié à propos de son déménagement en Bretagne.

Et d’ajouter à propos de ce qui ne lui convenait plus à Paris : “Il y avait un vrai problème de sens. On ne sait pas faire pousser notre nourriture, faire notre énergie, enfin… on ne sait pas faire grand-chose. On est complètement tributaire du fonctionnement du système, et moi, ça ne m’allait pas du tout. J’avais besoin de transmettre autre chose à mes enfants, de leur apprendre comment avoir beaucoup plus d’autonomie. Vivre au milieu de la nature nous ramène dans la réalité de la vie, qu’on le veuille ou non. Que mes enfants voient au quotidien sous leurs pieds la nature évoluer, vivre et respirer, ça les aide beaucoup à comprendre les mécanismes de base de la vie. Pour nous, c’était une évidence !”

À propos de l’auteur :
Dites-nous quelque chose sur vous-même.

Participez !

Commentaires

Aucun commentaire pour l’instant
Like&Co

GRATUIT
VOIR