Panier

Coronavirus : la mutation inquiétante du variant anglais préoccupe les autorités sanitaires – Midi Libre

Des modifications génétiques du variant britannique ont été constatées sur plusieurs patients qui pourraient remettre en cause l’immunité acquise par les anciens porteurs de Covid-19 mais aussi réduire l’efficacité des vaccins à terme.

Une nouvelle qui n’est pas des plus rassurantes. Le virus s’adapte et mute depuis des mois. Mais cette fois-ci, c’est le variant anglais du Covid-19 qui a procédé à ses propres mutations. Une évolution logique mais qui est préoccupante.

Car cette transformation génétique a déjà été observée pour les variants sud-africain et brésilien et elle inquiète sérieusement les scientifiques.

Et pour cause, cette mutation permet au virus de favoriser sa résistance aux anticorps. Et ainsi d’être moins « repéré » par les anticorps produits par le corps (pour les personnes qui ont déjà contracté le Covid ou qui ont été vaccinées). 

Ce qui rendrait l’immunité plus faible et pourrait réduire l’efficacité du vaccin. 

Quelle sorte de mutation ?

La mutation, appelée E484K, a déjà été observée chez le variant sud-africain et même brésilien, selon la BBC.

Pour l’heure, cette spécificité génétique n’a été repérée que chez 33 malades à Bristol et à Liverpool. Mais d’autres porteurs de ce variant anglais muté existent forcément.

L’agence sanitaire britannique Public Health England est très attentive et vigilante sur l’évolution de la transmission de ce virus porteur de la mutation.

Pourquoi une telle inquiétude de la part des chercheurs ?

Ce qui inquiète surtout les chercheurs, c’est sa capacité à résister aux anticorps en plus de sa contagiosité et sa propagation pourrait également entraîner d’autres mutations.

Pour faire simple, plus on limite la propagation du virus, plus on limite les futures évolutions et mutations de ce dernier. Et donc on limite les risques qu’il acquiert encore plus de résistance et de contagiosité.

L’objectif est donc de limiter les virus porteurs de cette mutation pour éviter que cette mutation se transmette et se propage.

Des vaccins toujours efficaces ?

Les experts s’accordent pour dire que les vaccins seraient encore efficaces sur ce variant qui a muté. Mais s’il y a d’autres évolutions, l’efficacité pourrait être réduite. D’où l’inquiétude sur cette énième mutation du virus. 

Des études, notamment celle d’une équipe de Seattle publiée dans Biorxiv, démontrent que cette mutation du virus ne résiste pas encore – malgré son adaptation – aux anticorps

Pour le moment, les résultats sur les vaccins Moderna et Pfizer montrent une efficacité sur ces variants, mais dans l’avenir il faudra peut-être adapter le vaccin…

Bonne nouvelle ?

Cependant certains scientifiques assurent qu’étudier ce type de mutation pourra également servir dans l’avenir pour combattre le virus, comme le rapporte à la BBC, le professeur Ravi Gupta de l’Université de Cambridge.

En effet, en se concentrant sur les formes de mutations, l’évolution du virus ne sera pas ou plus imprévisible. Ce qui de ce point de vue, est une bonne nouvelle ou peut susciter un peu d’espoir…

Auteur : Asselli Icône 2 vérifiée
Dites-nous quelque chose sur vous-même.

Participez !

Commentaires

Aucun commentaire pour l’instant
Like&Co

GRATUIT
VOIR