Coronavirus : le taux dincidence double en Vienne, le département passe au rouge – France 3 Régions

Depuis le dernier point de l’ARS de Nouvelle-Aquitaine avec des données du 31 août, la circulation du coronavirus a doublé dans le département, et atteint les 50,07 cas pour 100.000 habitants le 6 septembre, ce qui correspond à un niveau rouge. 

Le taux d’incidence de la Covid-19 a doublé dans la Vienne entre le 31 août et le 6 septembre, selon les chiffres publiés par le ministère de la Santé.

Le 31 août, ce taux était de 24,92 cas pour 100.000 habitants dans la Vienne. Le 6 septembre (date des dernières données disponibles), il atteint 50,07 dans le département. 

Infographie : augmentation du taux d’incidence de la Covid-19 dans la Vienne entre le 31 août et le 6 septembre  
 

Le taux d’incidence dans la Vienne dépasse désormais le niveau rouge pour l’activité épidémique, ce qui correspond, dans les chiffres, à une “zone de circulation active du virus”. 

Néanmoins, le classement en zone de circulation active du virus doit être pris par décret du premier ministre, et ce n’est pas encore le cas pour la Vienne.  
 

En épidémiologie, le taux d’incidence rapporte le nombre de nouveaux cas d’une pathologie observés pendant une période donnée à la population dont sont issus les cas (pendant cette même période). Il est un des critères les plus importants pour évaluer la fréquence et la vitesse d’apparition d’une pathologie.

INSEE

Et dans le reste du Poitou-Charentes ? 

La Vienne est le seul des quatre départements de Poitou-Charentes à atteindre ce niveau rouge d’activité épidémique. 

Les Deux-Sèvres et les Charentes restent au niveau orange.

Dans le détail, le taux d’incidence était, le 6 septembre, de 35,69 cas pour 100.000 habitants dans les Deux-Sèvres, 22,98 en Charente, et 12,98 en Charente-Maritime. 

La conséquence du retour des étudiants ? 

Comment expliquer cette forte hausse de la circulation du coronavirus dans la Vienne ? Le retour des étudiants à Poitiers pourrait être un des facteurs.

Ainsi, une quarantaine d’étudiants en médecine de Poitiers viennent d’être testés positifs après avoir participé à des soirées avant la reprise des cours. 
 

À l’échelle de la Nouvelle-Aquitaine, c’est en Gironde que l’épidémie est la plus active, avec un taux d’incidence de 158,81. 
 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets

Articles liés

Réponses