Egan Bernal (Ineos-Grenadiers) : « Je nai aucun regret » – Tour de France – LÉquipe.fr

Egan Bernal (Ineos Grenadiers) : « Je me sens un peu plus relax qu’hier (dimanche) parce que finalement je n’ai aucun regret à avoir. J’ai fait juste de mon mieux sur toutes les étapes jusqu’à présent pour poursuivre ce rêve que j’ai depuis j’ai gagné l’an dernier. Hier, j’ai donné tout ce que j’avais jusqu’à la ligne. J’ai souffert dès le premier col, j’étais à fond et finalement j’ai été lâché. C’est comme ça, je ne peux rien changer. C’est le vélo, c’est la vie, mais je vais continuer à me battre.

Quand j’ai mis le dossard sur ce Tour à Nice, je savais que ça allait être difficile de répéter ce que j’ai fait l’an passé. Je sais simplement que j’ai déjà gagné un Tour et personne ne peut m’enlever cela. J’ai été le premier Colombien à le faire, à 22 ans, et j’en suis très fier. Mais je reviendrai pour tenter de le faire à nouveau.

Je voudrais maintenant récupérer et aussi aider mes coéquipiers, ramener des bidons et faire ce travail que je n’ai jamais fait avant. Je veux maintenant profiter de la course et, pourquoi pas, prendre les échappées sans penser général et avoir peur de perdre du temps. Tout dépendra aussi du dos car je ressens encore quelques douleurs. »

Articles liés

Réponses