FC Nantes – Mercato : le recrutement de lattaquant plombé en interne ? – But! Football Club

Adolfo Gaich (San Lorenzo), Lincoln (Flamengo), Antonio Colak (Rijeka), Fredrik Gulbrandsen (Basaksehir)… Depuis le début de l’été, le FC Nantes multiplie les touches à l’étranger pour dénicher le grand buteur qui lui permettrait de franchir un palier et de se mêler de nouveau à la lutte pour les places européennes. Seulement, jusque-là, les Canaris ont systématiquement fait choux blanc.

Gaich, par exemple, a fini par s’engager avec le CSKA Moscou alors qu’il ne voulait pas aller en Russie. Et pour 8,5 M€, soit une somme dans les cordes des Nantais, alors que San Lorenzo en attendait 15 M€. Colak, lui, va bien quitter Rijeka mais Fenerbahçe a pris les devants et formulé une jolie proposition au club croate. Les supporters du FCN finissent par se demander ce qui cloche avec leur cellule de recrutement. L’un d’eux a posé la question à Emmanuel Merceron. Il n’a pas été déçu de la réponse…

VOIR AUSSI : TOUTE L’ACTUALITÉ DU FC NANTES

“Tout est torpillé pour des raisons d’égo/politique…”

“Pourquoi le FC Nantes ne parvient pas à recruter un Diego Rolan comme Nîmes est parti pour le faire ? C’est assez simple : parce qu’à Nantes, il y a au moins quatre réseaux différents pour recruter. Qui ne visent pas les mêmes profils, qui n’utilisent pas les mêmes agents. Donc tout est torpillé pour des raisons d’égo/politique ou tout est trop long et ça file aux autres.” Un manque d’unité préjudiciable et que Waldemar Kita ferait bien de régler au plus vite…

Articles liés

Réponses