FIFA : le procès de Nasser al-Khelaïfi et Jérôme Valcke a repris – Foot – FIFA – LÉquipe.fr

Le procès de Nasser al-Khelaïfi, patron de beIN Media Group et du PSG, et de Jérôme Valcke, se poursuit au Tribunal pénal fédéral (TPF) de Bellinzone, dans le canton italophone du Tessin.

À la reprise de l’audience, mardi matin, à 10h30, la Cour des affaires pénales a annoncé « rejeter »les questions préjudicielles formulées lundi par la défense des trois accusés (le troisième prévenu, l’homme d’affaires grec Konstantinos Nteris, est absent mais sera jugé par défaut).

Ces recours visaient notamment à obtenir l’inexploitabilité de la procédure préliminaire et l’annulation des actes effectués, sur fond de soupçons de collusion entre le parquet suisse (MPC) et la FIFA.

L’audition de Valcke a débuté

Le président de la Cour, Stephan Zenger, a ensuite demandé le numéro de téléphone (!) de Markus Kattner, l’ex-directeur financier de la FIFA, qui doit être entendu cette semaine comme témoin et n’avait toujours pas, mardi, répondu à la communication par écrit du TPF… Un renseignement que le parquet suisse sera en mesure de lui fournir.

Après une brève interruption, le procès a pu débuter sur le fond avec l’audition de Jérôme Valcke, à 11h40, qui a expliqué qu’il a « entamé un projet d’agriculture, dans un pays », et qu’il n’avait plus de revenus fixes depuis cinq ans et son départ de la FIFA. Le Français, domicilié en Catalogne, a expliqué qu’il était « dans l’impossibilité, depuis 2017, d’ouvrir un compte bancaire dans un pays européen ».

Articles liés

Réponses