Huami Zepp E Circle : le test complet – 01net.com

La marque Zepp ne vous dit peut-être pas grand-chose. Pourtant le constructeur derrière lequel se cachent les nouvelles montres connectées Zepp E, le chinois Huami, n’en est pas à son coup d’essai. La société appartient d’ailleurs à l’écosystème Xiaomi et on trouve, depuis longtemps déjà, certaines de ses références vendues sous la marque AmazFit (un peu plus connue), au travers d’Amazon France.

Huami Zepp E Circle

Avec le lancement de la nouvelle Zepp E, Huami veut imposer sa marque en France et rejoindre le cercle assez fermé des acteurs qui comptent dans le domaine du bien-être et de la santé comme Withings, Fitbit ou même Huawei. Avant, pourquoi pas, de s’attaquer aux mastodontes que sont Apple et Samsung. La Zepp E dispose-telle pour autant des qualités que le consommateur est en droit d’attendre d’une montre connectée pour se tailler une place sur ce marché convoité ?

Huami Zepp E Circle

Rond ou carré, le design se veut élégant

Le Zepp E se décline en deux versions. Le modèle Circle que nous avons reçu pour test affiche un design horloger, avec son cadran rond. Il est déjà vendu sur Amazon pour la rondelette somme de 249,99 euros. Un modèle Square, caractérisé par un écran carré, très inspiré de l’Apple Watch, devrait être proposé au même prix, prochainement.

Huami Zepp E Circle

Pour s’imposer, le Zepp E mise sur son élégance d’une part et son aptitude à participer au bien-être de l’utilisateur d’autre part, grâce l’arsenal habituel de capteurs et de technos présent sur ce type de produits. Le tout sur un fond logiciel qui, sans surprise, est l’application Mi Fit de Xiaomi, rebaptisée pour la circonstance… Zepp.

Huami Zepp E Circle

Etanche, la Zepp E séduit par sa légèreté

En termes de design, Huami frappe assez fort, mais sans parvenir à convaincre totalement. Avec son grand et bel écran Amoled tactile de 1,28 pouce légèrement incurvé, un boîtier fin de tout juste 9 mm d’épaisseur en acier inoxydable poli, la Zepp E dispose de solides arguments pour séduire. On apprécie notamment sa légèreté – une quarantaine de grammes, bracelet  sport en plastique inclus – qui permet de « l’oublier » complètement au poignet de jour comme de nuit. Après plusieurs chutes involontaires, la montre s’en est toujours sortie indemne, ce qui va dans le sens d’une conception plutôt robuste. Elle est d’ailleurs étanche (5 ATM).

Huami Zepp E Circle

Il reste que le cadran au métal poli, très brillant, plus particulièrement sur le modèle or confère un côté un peu toc, voire bling-bling à la montre, une impression renforcée par son faible poids. A notre humble avis, un boîtier au design moins ostentatoire aurait été préférable pour plaire au plus grand nombre. Quant au bracelet en plastique, on peut juste émettre un doute sur sa capacité à durer dans le temps. Rien de rédhibitoire toutefois dans la mesure où il sera possible de « personnaliser » la Zepp E en achetant des bracelets en plastique, cuir ou métal.

Huami Zepp E Circle

Un fonctionnement assez classique, tout en efficacité

A la frontière de la montre par son design et du bracelet connecté par ses fonctions, la Zepp E, à l’instar d’une Fitbit Versa 2 a pour mission d’accompagner l’utilisateur au quotidien, 24h/24. Au classique suivi d’activités et de la qualité du sommeil, vient s’ajouter la possibilité de recevoir ses notifications. Et bonne nouvelle, avec ses capteurs pour mesurer rythme cardiaque et taux d’oxygène dans le sang (SpO2), ainsi que son écran bien lisible très agréable pour lire ses messages (émoticônes inclus ce qui n’est pas le cas de tous les produits !), la montre de Huami fait très honorablement le job.

Huami Zepp E Circle

Celui qui a déjà utilisé un bracelet connecté Xiaomi comme le dernier Mi Smart Band 5 ne sera pas dépaysé. L’appli Zepp s’inspire fortement de l’appli Mi Fit, en en améliorant notamment l’écran d’accueil, bien plus agréable. L’interface, riche de menus et de possibilités, requiert un certain temps d’adaptation. Mais notamment en termes de suivi d’activités, on apprécie les graphismes assez clairs et les nombreuses explications pour décrypter score de sommeil et autre PAI (Personal Activity Intelligence), une sorte d’indice de santé.

Huami Zepp E Circle

Une montre simple à utiliser

Mais ce qui plaît avant tout sur la Zepp E, c’est qu’on accède en toute facilité à tout un lot de fonctions directement en tapotant son écran ou en appuyant sur l’unique bouton à droite du cadran. Les écrans sont clairs, l’accès aux différents menus depuis un carrousel  simplissime. D’une pression longue sur le bouton, on lance l’activité sportive de son choix sans trop se poser de question. Et si l’on a conservé son smartphone sur soi pour son jogging matinal, le GPS se lancera automatiquement pour un suivi précis de son parcours. Précisons qu’on peut également gérer sa playlist musicale (Deezer ou autre) depuis sa Zepp E. Seul regret, la navigation dans les menus pourrait être un peu plus fluide. Efficace tout de même.

Huami Zepp E Circle

Un prix élevé face à la concurrence

Contrairement à une Apple Watch ou toute autre montre de cet acabit, la Huami Zepp E ne permet pas de recevoir ses appels, n’est pas compatible 4G pour fonctionner indépendamment du smartphone et ne dispose pas de magasin d’applications. Quelques widgets préinstallés comme une boussole, un chronomètre ou une fonction pour retrouver son smartphone égaré chez soi viennent toutefois s’ajouter aux fonctions principales de la Zepp E.

Et on peut personnaliser son écran à l’envi grâce à un magasin de cadran. Il reste qu’en l’absence de GPS intégré, le prix de la montre connectée de Huami – 250 euros, on le rappelle – semble bien élevé. D’autant plus que la nouvelle montre Versa 3 de Fitbit avec GPS ne coûtera que 230 euros. Quant à la WatchFit de Huawei, assez proche en termes d’équipement… elle sera vendue seulement 130 euros ! 

Huami Zepp E Circle

Il est possible que Huami ait sciemment choisi de se passer de ce composant pour éviter d’alourdir sa montre ou de pénaliser son autonomie. Le constructeur annonce ainsi 7 jours pour sa Zepp E et nous confirmons cette estimation pour peu qu’on limite son suivi sportif à 3 ou 4 séances hebdomadaires avec suivi GPS depuis le smartphone. Ce qui n’est pas mal du tout.

Huami Zepp E Circle

Néanmoins en l’absence d’un module intégré, pas simple pour Huami de s’imposer avec sa Zepp E à 250 euros, si jolie et séduisante soit-elle. La montre aura du mal à convaincre ceux en quête d’un bon rapport qualité-prix. C’est d’autant plus curieux que c’était ce qui caractérisait jusqu’à maintenant les entreprises liées à l’écosystème Xiaomi.

Articles liés

Réponses