Huawei : le bannissement prend effet aujourd’hui, vers un effondrement des ventes en 2021 – PhonAndroid

Huawei ne peut plus se fournir auprès de TSMC, Qualcomm, Samsung, Micron et SK Hynix à partir de ce mardi 15 septembre 2020. Comme prévu, les nouvelles sanctions américaines à l’encontre de l’entreprise chinoise s’appliquent dès aujourd’hui.

huawei sanctionshuawei sanctions
Crédits : Unsplash

Nous sommes le mardi 15 septembre 2020, date à laquelle les nouvelles sanctions américaines qui visent Huawei doivent rentrer en application. C’est désormais chose faite. Dès aujourd’hui, la firme de Shenzhen ne peut plus s’approvisionner en composants auprès de ses partenaires habituels, comme Qualcomm, TSMC, Samsung, Micron et SK Hynix.

Samsung a tenté de sauver Huawei

Début septembre, Samsung avait déjà confirmé la chose auprès des médias sud-coréens. Samsung avait alors annoncé qu’il ne fournirait plus d’écrans, de puces DRAM et NAND à Huawei à partir du 15 septembre. Le leader mondial avait pourtant milité auprès des États-Unis pour le laisser vendre des puces à Huawei.

La firme sud-coréenne a officiellement demandé une dérogation auprès du Département américain du Commerce. Malgré sa position de concurrent direct, la survie de Huawei est essentielle pour Samsung. Le constructeur chinois représente 1/5e des ventes de semi-conducteurs de Samsung Electronics.

Déjà en juillet 2020, le fondeur taïwanais TSMC avait annoncé officiellement la fin de ses relations commerciales avec Huawei d’ici septembre. “Nous nous conformons complètement aux nouvelles régulations américaines. Nous n’avons pas accepté de nouvelles commandes de Huawei depuis le 15 mai”, écrivait la société. Cette annonce augurait le pire pour Huawei.

Vers un effondrement des ventes en 2021

Faute de pouvoir s’approvisionner en composants clés, Huawei anticipe d’ores et déjà un effondrement de ses ventes l’année prochaine. Le constructeur chinois prévoit de ne produire que 50 millions de smartphones en 2021, contre 190 millions d’appareils écoulés en 2020. En 2019, Huawei avait explosé son record avec 240 millions de smartphones vendus.

Comme le précisent nos confrères du site Gizchina, la pénurie de smartphones Huawei se fait déjà sentir dans les boutiques américaines. Les stocks de Huawei Mate, Nova et P Series s’amenuisent à vue d’œil, tandis qu’aucune nouvelle livraison n’est à l’ordre du jour. Dans ce contexte, de nombreux analystes s’accordent pour dire qu’une flambée des prix sur les smartphones Huawei d’occasion est certaine. 

Le succès du Mate 40 déterminera probablement le sort de Huawei. Problème, le Mate 40 n’est pas prêt de sortir en Europe et aux États-Unis. D’après le leaker réputé Evan Blass, le Huawei Mate 40 sera dans un premier temps réservé au marché chinois, avant d’être éventuellement proposé sur le marché international en 2021.

Source : GizChina

Articles liés

Réponses