«Je suis pour une société écologique mais pas Amish» : Macron utilisait déjà cette expression en… 2016 – Le Figaro

VIDÉO – À peine déclaré candidat à la présidentielle, le leader d’En marche! s’était à l’époque agacé des «caricatures» qui l’assimilaient aux pro-diesel.

Emmanuel Macron à l'Élysée, le 14 septembre 2020.
Emmanuel Macron à l’Élysée, le 14 septembre 2020. CHARLES PLATIAU / AFP

La petite phrase a fait grand bruit. «Je ne crois pas que le modèle Amish permette de régler les défis de l’écologie contemporaine », a raillé Emmanuel Macron lundi, après avoir reçu les représentants de la «French Tech» à l’Élysée. À l’aise face à un parterre d’entrepreneurs acquis à sa cause, le président a tenu à se montrer rassurant : «On va tordre le cou à toutes les fausses idées».

» À VOIR AUSSI Emmanuel Macron: «Oui, la France va prendre le tournant de la 5G»

«Oui, la France va prendre le tournant de la 5G parce que c’est le tournant de l’innovation. (…) J’entends beaucoup de voix qui s’élèvent pour nous expliquer qu’il faudrait relever la complexité des problèmes contemporains en revenant à la lampe à huile !», a-t-il ensuite moqué, en référence à la soixantaine d’élus de gauche – dont de nombreux cadres écologistes – qui réclament un moratoire.

«Je pense que le climat est un sujet fondamental»

Très vite, les détracteurs du chef de l’État l’ont accusé, à l’unisson, de retomber dans ses travers consistant à balayer les critiques d’un revers de main. Ils lui ont également reproché un ton à la fois méprisant et arrogant. D’aucuns y ont vu une manière de continuer à chasser sur les terres de la droite, en essayant de tourner les écologistes en ridicule en vue de 2022.

Pourtant, sur cette question, le discours d’Emmanuel Macron n’a pas évolué d’un iota depuis… novembre 2016. À peine déclaré candidat à la présidentielle, le leader d’En marche! s’était à l’époque agacé des critiques qui l’assimilaient aux pro-diesel. «Je pense que le climat est un sujet fondamental (…). Je suis pour une société écologique, mais je ne suis pas pour une société Amish», avait-il lâché dans une interview à Europe 1.

Articles liés

Réponses