La réponse de Kimpembe à Payet – Sports.fr

Sans rajouter de l’huile sur le feu, Presnel Kimpembe n’en a pas moins réagi à la sortie médiatique de Dimitri Payet, qui vendredi assumait son chambrage consécutif à la défaite du PSG en finale de la Ligue des champions.

PSG-OM oblige, ce dimanche dans le cadre du 3e acte de la Ligue 1, le sujet des célébrations phocéennes après le revers du PSG en finale de la C1, le 23 août dernier face au Bayern (1-0), est revenu sur la table ces jours-ci. Particulièrement chambreur après cette désillusion parisienne, Dimitri Payet, vendredi devant la presse, a estimé que sa réaction était « de bonne guerre », quand André Villas-Boas, le coach de l’OM, a reconnu comprendre la joie des Marseillais, lui le fan de Porto qui ne « veu(t) pas voir Benfica remporter une coupe d’Europe ».

« Ils ont célébré notre défaite contre Manchester l’année dernière. Rien de neuf, ça ne m’intéresse pas. Si tu dois célébrer les défaites des autres, c’est que tu n’as rien à célébrer », dixit un Thomas Tuchel désabusé ce samedi en conférence de presse, à la veille des retrouvailles entre les deux équipes au Parc des Princes. Un constat que partage Presnel Kimpembe, même si ce dernier n’en rajoute pas à l’évocation de la provoc assumée de Dimitri Payet.

« On espère que Payet sera prêt… »

« On n’a pas besoin de ça pour être motivé pour demain. On connait l’importance d’un classique. On sera prêt pour demain et on espère que lui le sera aussi », souffle le défenseur du PSG, sans doute le plus sensible de son effectif à l’historique de son club et aux rivalités que cela charrie. « Il n’y a pas d’amis sur le terrain, on joue chacun pour son club et on donnera tout », prévient par ailleurs celui qui en équipe de France a appris à apprécier ses homologues olympiens. « On a beaucoup de respect les uns pour les autres, surtout en sélection », admet le titi parisien de 25 ans.

Lire aussi:
Leonardo voulait remplacer Tuchel par Pirlo
Tuchel tacle les supporters de l’OM (et le calendrier)
Neymar et Di Maria contre l’OM, ça se confirme

Articles liés

Réponses