Panier

Le bar de Galactus #92 : 93e cérémonie des Oscars – Les Toiles Héroïques

Bienvenue dans le bar de Galactus : chaque lundi, une nouvelle page est à votre disposition pour discuter cinéma, télévision et comics au sens large, loin des univers Marvel et DC Comics !

Cérémonie en petit comité pour célébrer une année où les salles de cinéma sont restées fermées (voir les vidéos ci-dessous)… La 93e cérémonie des Oscars s’est donc déroulée cette nuit à Los Angeles et parmi les lauréats, il y a quelques noms bien connus dans ces colonnes, à commencer par celui de Chloé Zhao (Eternals) ! Comme attendu, son Nomadland est le grand vainqueur de la soirée. Zhao est donc la première réalisatrice oscarisée de l’Univers Cinématographique Marvel ! Sur ce coup-là, Kevin Feige a vraiment eu le nez creux. On signalera également la victoire d’Emerald Fennell pour le scénario de Promising Young Woman, elle qui vient de signer pour écrire Zatanna. Et sans forcer, Tenet repart avec l’Oscar des Meilleurs effets visuels. Crise sanitaire oblige, de nombreux films nommés ne sont pas encore sortis en France. Malgré tout, êtes-vous satisfait par ce palmarès ? A vos claviers et très bonne semaine à tous !

Meilleur film
Nomadland
The Father
Judas and the Black Messiah
Mank
Minari
Promising Young Woman
Sound of Metal
Les Sept de Chicago

Meilleure réalisation
Chloé Zhao pour Nomadland
Thomas Vinterberg pour Drunk
David Fincher pour Mank
Lee Isaac Chung pour Minari
Emerald Fennell pour Promising Young Woman

Meilleur acteur
Anthony Hopkins dans The Father
Riz Ahmed dans Sound of Metal
Chadwick Boseman dans Le Blues de Ma Rainey (Ma Rainey’s Black Bottom)
Gary Oldman dans Mank
Steven Yeun dans Minari

Meilleure actrice
Frances McDormand dans Nomadland
Viola Davis dans Le Blues de Ma Rainey (Ma Rainey’s Black Bottom)
Andra Day dans Billie Holiday : Une affaire d’État (The United States vs. Billie Holiday)
Vanessa Kirby dans Pieces of a Woman
Carey Mulligan dans Promising Young Woman

Meilleur acteur dans un second rôle
Daniel Kaluuya dans Judas and the Black Messiah
Sacha Baron Cohen dans Les Sept de Chicago
Leslie Odom Jr. dans One Night in Miami
Paul Raci dans Sound of Metal
Lakeith Stanfield dans Judas and the Black Messiah

Meilleure actrice dans un second rôle
Youn Yuh-jung dans Minari
Maria Bakalova dans Borat, nouvelle mission filmée
Olivia Colman dans The Father
Glenn Close dans Une ode américaine (Hillbilly Elegy)
Amanda Seyfried dans Mank

Meilleur scénario original
Emerald Fennell – Promising Young Woman
Lee Isaac Chung – Minari
Will Berson et Shaka King – Judas and the Black Messiah
Darius Marder et Abraham Marder – Sound of Metal
Aaron Sorkin – Les Sept de Chicago

Meilleur scénario adapté
Christopher Hampton et Florian Zeller – The Father
Sacha Baron Cohen – Borat, nouvelle mission filmée
Chloé Zhao – Nomadland
Kemp Powers – One Night in Miami
Ramin Bahrani – Le Tigre Blanc

Meilleurs décors et direction artistique
Mank – Donald Graham Burt et Jan Pascale
The Father – Peter Francis et Cathy Featherstone
Le Blues de Ma Rainey – Mark Ricker, Karen O’Hara et Diana Sroughton
La Mission – David Crank et Elizabeth Keenan
Tenet – Nathan Crowley et Kathy Lucas

Meilleurs costumes
Le Blues de Ma Rainey – Ann Roth
Emma. – Alexandra Byrne
Mank – Trish Summerville
Mulan – Bina Daigeler
Pinocchio – Massimo Cantini Parrini

Meilleurs maquillages et coiffures
Le Blues de Ma Rainey – Matiki Anoff, Mia Neal, Larry M. Cherry
Emma. – Marese Langan, Laura Allen, and Claudia Stolze
Une ode américaine – Eryn Krueger Mekash, Patricia Dehaney, Matthew Mungle
Mank – Kimberley Spiteri, Gigi Williams
Pinocchio – Dalia Colli, Mark Coulier, Francesco Pegoretti

Meilleure photographie
Mank – Erik Messerschmidt
Judas and the Black Messiah – Sean Bobbitt
Nomadland – Joshua James Richards
La Mission – Dariusz Wolski
Les Sept de Chicago – Phedon Papamichael

Meilleur montage
Sound of Metal – Mikkel E.G. Nielsen
Nomadland – Chloé Zhao
Promising Young Woman – Frédéric Thoraval
The Father – Yorgos Lamprinos
Les Sept de Chicago – Alan Baumgarten

Meilleur son
Sound of Metal
USS Greyhound : La Bataille de l’Atlantique
Mank
La Mission
Soul

Meilleurs effets visuels
Tenet
Love and Monsters
Minuit dans l’univers
Mulan
Le Seul et Unique Ivan

Meilleure chanson originale
Fight For You dans Judas and the Black Messiah
Hear My Voice dans Les Sept de Chicago
Husavik dans Eurovision Song Contest : The Story of Fire Saga
Io sì (Seen) dans La Vie devant soi (La Vita Davanti a Se)
Speak Know dans One Night in Miami

Meilleure musique de film
Trent Reznor, Atticus Ross et Jon Batiste – Soul
Terence Blanchard – Da 5 Bloods
Trent Reznor et Atticus Ross – Mank
Emile Mosseri – Minari
James Newton Howard – La Mission

Meilleur film international
Drunk (Druk) de Thomas Vinterberg (Danemark)
Better Days (少年的你, Shàonián dě nǐ) de Derek Tsang (Chine)
L’Affaire Collective (Colectiv) de Alexander Nanau (Roumanie)
L’Homme qui a vendu sa peau de Kaouther Ben Hania (Tunisie)
Quo Vadis, Aida? de Jasmila Žbanić (Bosnie-Herzégovine)

Meilleur film d’animation
Soul – Pete Docter et Dana Murray
En avant – Dan Scanlon et Kori Rae
Voyage vers la Lune – Glen Keane, Gennie Rin et Peilin Chou
Shaun le mouton : La ferme contre-attaque – Richard Phelan, Will Becher et Paul Kewley
Le Peuple Loup – Tomm Moore, Ross Stewart, Paul Young et Stéphan Roelants

Meilleur film documentaire
La Sagesse de la pieuvre (My Octopus Teacher) – Pippa Ehrlich, James Reed et Craig Foster
L’Affaire Collective (Colectiv) – Alexander Nanau et Bianca Oana
Crip Camp – Nicole Newnham, Jim LeBrecht et Sara Bolder
El agente topo – Maite Alberdi et Marcela Santibáñez
Time – Garrett Bradley, Lauren Domino et Kellen Quinn

Meilleur court métrage de fiction
Two distant strangers – Travon Free et Martin Desmond Roe
Feeling trough – Doug Roland et Susan Ruzenski
The Letter Room – Elvira Lind et Sofia Sondervan
The present – Farah Nabulsi
White eye – Tomer Shushan et Shira Hochman

Meilleur court métrage d’animation
If Anything Happens I Love You – Will McCormack et Michael Govier
Mon terrier – Madeline Sharafian et Michael Capbarat
Genius loci – Adrien Mérigeau et Amaury Ovise
Opera – Erick Oh
Yes-People – Gísli Darri Halldórsson et Arnar Gunnarsson

Meilleur court métrage documentaire
Colette – Anthony Giacchino (réalisateur) et Alice Doyard (productrice)
A Concerto Is a Conversation – Ben Proudfoot et Kris Bowers
Do Not Split – Anders Hammer and Charlotte Cook
Hunger Ward – Skye Fitzgerald et Michael Scheuerman
A Love Song for Latasha – Sophia Nahli Allison et Janice Duncan

Auteur :
Dites-nous quelque chose sur vous-même.

Participez !

Commentaires

Aucun commentaire pour l’instant