Le ciel voilé observé à Paris est dû aux incendies en Californie – BFMTV

Les incendies d’une ampleur historique qui frappent actuellement la côte ouest des Etats-Unis provoquent d’épais nuages de fumée. A près de 10.000 km de là, en France, ces incendies sont à l’origine d’un léger voile laiteux dans le ciel.

Vous avez peut-être remarqué le ciel légèrement voilé en Ile-de-France ce vendredi. Il est la conséquence des incendies qui ravagent depuis plusieurs jours la côte ouest des Etats-Unis. Selon les explications de Météo France, ce léger voile est la conséquence non pas des incendies actuels, mais de ceux des derniers jours, sans doute du week-end dernier.

L’important panache de fumée dégagé par les incendies aux Etats-Unis a été repris dans la circulation atmosphérique et a traversé l’Atlantique. Il arrive désormais sur l’Europe de l’ouest et donne ce ciel d’aspect légèrement laiteux malgré l’absence de nuages. Au coucher du soleil, ce voile peut provoquer une coloration du ciel.

En août 2018, ce même phénomène avait été observé à Paris pour les feux de forêt au Canada.

Le ciel a viré à l’orange à San Francisco

Rien à voir néanmoins avec la vague de fumée observée aux Etats-Unis. A San Francisco et dans d’autres villes de la côte ouest, le ciel a viré à l’orange mercredi à cause des fumées, un paysage apocalyptique qui s’accompagne d’une importante pollution de l’air.

Vu du ciel, des images satellites permettent de se rendre compte de l’ampleur de l’étendue de la fumée provoquée par les incendies.

Les Etats-Unis font face à des incendies d’une ampleur jamais vue. En Californie, un incendie baptisé “August Complex Fire”, un assemblage de 37 feux, est devenu ce jeudi le plus étendu de l’histoire de l’Etat avec 190.000 hectares partis en fumée. Les Etats de Washington et d’Oregon sont aussi touchés, un demi-million de personnes ont ainsi été évacuées dans l’Oregon. Au moins 15 personnes sont mortes dans ces incendies.

Carole Blanchard avec Marc Hay

Articles liés

Réponses