Le match, larbitrage, Tuchel, le mercato, etc, la réaction complète de Leonardo après PSG/OM (0-1) – CulturePSG.com

C’est un Leonardo particulièrement agacé qui s’est présenté au micro de Téléfoot ce dimanche après la défaite du PSG face à l’OM. L’arbitre en a pris pour son grade, les joueurs parisiens qui se sont battus sont taclés aussi et le directeur sportif brésilien a taclé ceux qui veulent faire la morale au PSG.

<!–

–><!– –><!– –>

La tension durant le match ?

« 14 cartons jaunes et 5 rouges, cela veut dire que le match était hors de contrôle. C’est la première chose à dire et je ne vais pas défendre des comportements indéfendables. Je ne comprends pas et le coach a raison : faire un Classique lors de la 3e journée, ce n’est pas compréhensible. Après tout ça, personne n’est dans la meilleure situation, à 100%. On sort de la Champions League, etc. Aussi, je ne comprends pas pourquoi on n’a pas Turpin ou Buquet sur un match comme ça. Pourquoi ? Pourquoi on choisit un arbitre qui a fait seulement un match d’Europa League et une finale de Coupe de la Ligue il y a deux mois ? Il n’a pas l’expérience pour un match comme ça et ce n’est pas pour critiquer l’arbitre. Oui, je le fais… Il y a encore du chemin mais ce n’était pas le moment pour lui de faire un Classico. Il y a Turpin et Buquet, ce sont des arbitres comme ça dont on a besoin pour des matches de ce niveau. Après, on a perdu la tête, je ne peux pas le défendre. Après, je sais ce qui s’est passé sur le terrain : les télévisions ont des images, des audios, et ce sera jugé et il faut faire attention. Bien sûr que Neymar m’a dit ce que les Marseillais lui ont dit mais il faudra que les choses soient jugées. Mais ma peur maintenant, c’est qu’il y a eu cinq cartons rouges, qu’ils ne savent pas comment le juger et commencent à donner je ne sais combien de matches à tout le monde. Ce serait grave aussi. On doit savoir exactement ce qu’il s’est passé et tout juger, de manière générale. Car on est arrivé à la fin d’un match qui était hors de contrôle. L’arbitre a été malheureusement et complètement perdu. »

L’arbirtrage qui cause la défaite ?

« Non, je ne parle pas de cela. Le match, tu perds ou tu gagnes. Après, même la VAR je n’ai pas compris. Le premier but était hors-jeu et le 2e qui est marqué non. C’était le contraire. Il y a aussi le numéro 3 qui ne prend pas un jaune dès la première faute. Il fait ensuite une deuxième faute et cela aurait été un rouge pendant le match. Il y a beaucoup de choses et c’était un match sans contrôle. Quand tu as deux arbitres qui sont dans l’élite du football avec Turpin et Buquet, ils auraient dû être là. Ils sont mieux préparés pour un tel match où je ne peux pas dire que c’était bien parce qu’on a vu des coups et des choses. Il y a eu des choses qui ont été dites qui ont été graves. Et la bagarre c’est très grave. On va gérer en interne et en parler avec nos joueurs, car il y a des choses qui ne doivent pas se passer. Mais on doit penser aussi de façon générale car je vois arriver la morale. Ce n’est pas que la faute des joueurs, c’est beaucoup de choses. Donc c’est bien de tout juger pour prendre une décision cohérente même si la situation est grave. »

Thomas Tuchel en danger ?

« Après un match comme ça, la question est complètement hors du moment, cela n’a rien à voir. Je ne vais pas parler de cela tous les jours. Le calendrier déjà…aujourd’hui, c’était la première journée de certains championnats importants et la semaine prochaine le reste. Aucun championnat n’a commencé le 22 ou le 23 août, le jour de la finale… Il n’y a même pas eu le temps de se préparer. Normalement, tu sors de la Champions  League, tu respires un peu, pour tout le monde. On a aussi le problème de Covid que tout le monde a eu mais la situation est telle quelle. On ne peut pas oublier ce que l’on vit, une pandémie. On ne peut pas juger seulement des choses comme ça. On vit depuis six mois dans un contexte très compliqué, pour tout le monde. Mais il faut aussi avoir la cohérence pour organiser afin d’avoir des meilleures choses dans le championnat français. Et ce n’est pas pour le critiquer, c’est pour chercher à l’améliorer. Aujourd’hui, un match comme ça, il faut un des deux arbitres de l’élite selon moi. »

Un souci de comportement des joueurs ?

« Je ne suis pas d’accord pour parler du comportement des joueurs car on va parler de beaucoup de petites choses. On ne va pas juger le coup parce qu’il y a eu avant quelque chose de dit… C’est une réaction, pas une action, je ne veux pas défendure et je n’ai pas tous les éléments aujourd’hui pour juger mais c’est facile. Avec le PSG, c’est toujours pire, pire pire, il y a toujours beaucoup de morale, c’est toujours comme ça. On est habitués mais tout le monde veut faire la morale au PSG. Après, je suis d’accord, ce sont des choses que l’on n’aime pas et qui n’ont pas à être sur un terrain de football.  »

D’autres recrues au mercato ?

« L’équipe a fait un bon match. A la boxe, on aurait gagné mais c’est du football à la fin. Ils ont eu 2 occasions pour un but, ou plutôt 3 actions pour 2 buts : un hors-jeu accepté et vice-versa. Mais on a créé des occasions et pouvait même gagner mais c’est le mérite de Marseille. Mais, on parle d’avoir une base pour le match afin qu’il n’arrive pas ça. Après, c’est la faute des joueurs aussi. Bien sûr, on va parler de certaines choses en interne et les images seront vues et jugées.  »

Des renforts en vue côté PSG ?

« L’équipe est déjà forte. On est très content de Florenzi et l’équipe a bien joué même dans des conditions difficiles, elle a été dans le match. On a eu des situations, c’était un match de haut niveau qui s’est malheureusement fini comme ça. Les choses internes, on va régler ça et s’en occuper. Ce ne sont pas les gens dehors qui vont nous faire la morale. Tout le monde sait comment faire mais on sait aussi et c’est pour ça que le PSG a déjà fait beaucoup de choses et sort d’une saison extraordinaire. Non merci pour la morale et ne vous inquiétez pas, on a une morale très haute pour gérer le club. 50 ans de grande morale. Un peu de respect, c’est bien aussi. »

Articles liés

Réponses