Le parc éolien en mer de Saint-Nazaire devient fournisseur officiel de La Solitaire du Figaro – Actualités | La Solitaire – La Solitaire du Figaro

Le parc éolien en mer de Saint-Nazaire devient fournisseur officiel de la 51e édition de la course reine du Championnat de France Elite de Course au Large. Un partenariat qui fait sens pour le parc éolien en mer de Saint-Nazaire et pour La Solitaire du Figaro, dont le parcours des deux dernières étapes passe à proximité du futur parc, le premier à voir le jour en France d’ici 2022.

Après un début de course très disputé, La Solitaire du Figaro fera escale à Saint-Nazaire, où les concurrents sont attendus le 16 septembre prochain et d’où ils s’élanceront trois jours plus tard pour une dernière boucle de 183 milles. Lors de ces deux étapes, les 33 solitaires en lice sur la course passeront au large du parc éolien en mer de Saint-Nazaire. Un projet inédit en France dont l’équipe projet œuvre depuis plus de huit ans aux côtés des acteurs locaux engagés dans la transition énergique du territoire et ceux du milieu de la mer. Une période de conception qui confirme la volonté du parc de s’inscrire dans le présent et dans le futur du département de Loire-Atlantique et de la Région Pays de la Loire.

Un partenariat plein de sens

Porté par EDF Renouvelables et Enbridge, le projet du parc éolien en mer de Saint-Nazaire verra le jour d’ici 2022 avec la mise en service de 80 éoliennes en mer localisées sur une surface de 78 m2 entre 12 et 20 km au large de la Loire-Atlantique. Des éoliennes qui ne sont pas sans faire écho à la voile et aux bateaux, propulsés à la force du vent. Si des millénaires séparent la première voile aperçue au large de Saint-Nazaire de la première éolienne en mer, deux éléments fondamentaux les rassemblent pourtant : l’eau et le vent. Voile et éolienne en mer dépendent et découlent en effet de ces deux univers faits d’air et de liquide, deux mondes qui reposent sur une valeur commune : l’économie d’énergie et la confiance en la nature. Autant de raisons qui ont poussé le parc éolien en mer de Saint-Nazaire à embarquer sur la 51e édition de La Solitaire du Figaro. Et heureux hasard : sa présence sur la course coïncidera avec le premier anniversaire du lancement de sa construction. Un moment très particulier pour tous les acteurs engagés dans le projet car il marque la concrétisation d’une ambition industrielle et territoriale largement partagée qui consiste à lancer une nouvelle filière industrielle en France.

« Être partenaire de La Solitaire du Figaro est pour nous une façon d’œuvrer d’une autre manière pour tout le monde des marins, dont la solidarité fait partie de nos valeurs. Ce partenariat est le symbole de notre ancrage local. Il illustre notre volonté de nous inscrire dans la communauté des Nazairiens et plus largement des habitants de Loire-Atlantique pour faire vivre ensemble un moment fort et marquant collectivement », commente Olivier de La Laurencie, directeur de projet du parc éolien en mer de Saint-Nazaire.

« OC Sport Pen Duick est heureux de compter le parc éolien en mer de Saint-Nazaire parmi les fournisseurs officiels de la 51e édition de la course. Nous partageons des valeurs communes et sommes ravis de nous associer à un projet qui a pour vocation de développer l’utilisation des énergies renouvelables », souligne de son côté Hervé Favre, président d’OC Sport Pen Duick.

Un beau levier de communication grand public

Présent sur le village de la course à Saint-Nazaire sur lequel il aura un stand, le parc éolien en mer de Saint-Nazaire profitera de son partenariat avec La Solitaire du Figaro pour aller à la rencontre du grand public et faire découvrir aux visiteurs les étapes de construction de ce projet inédit en France à travers des images ou des témoignages des acteurs du projet.

Contact parc éolien en mer de Saint-Nazaire :
Camille Lancesseur : cl@agence-disobey.com / 06 58 91 46 97

Articles liés

Réponses