Le vestiaire du PSG commence à se poser des questions sur Tuchel – RMC Sport

“On joue sans tactique, sans idée, sans rien”. Les mots sont durs, mais sont sortis de la bouche d’un cadre du Paris Saint-Germain juste après la défaite 1-0 contre l’Olympique de Marseille en Ligue 1. Dans le vestiaire, l’ambiance était catastrophique. Certains joueurs commencent à se poser des questions sur l’influence de Thomas Tuchel sur le groupe.

>> Abonnez-vous au pass RMC Sport + Téléfoot pour ne rien manquer des chocs de la Ligue 1

“Pendant le match face à Marseille, on a senti le staff complètement dépassé. Comme si on ne pouvait rien changer”, confie un membre de l’effectif. Les joueurs regrettent le manque de jeu, mais aussi le manque de créativité dans le jeu parisien depuis plusieurs mois. D’ailleurs, certains joueurs font souvent cette blague en privé: “Donne le ballon à Ney, faut chercher Ney”. Une plaisanterie avec beaucoup de sourire, mais qui montre les limites d’un système où les individualités sont livrées à elles-même et où le collectif ne trouve pas sa place.

Un élément a pu agacer aussi certains membres du vestiaire ces dernières semaines. Plusieurs Français dans l’effectif regrettaient entre eux la gestion de Thomas Tuchel, plus affectueuse et laxiste avec les Sud-Américains. La phrase après le match face à l’OM sur les Américains, qui “ont le sang chaud et qui jouent avec de l’émotion”, a pu apparaître pour les Français comme une forme de pardon.

Marquinhos au milieu, l’agacement monte

Tout le monde a retenu une information concernant Marquinhos, mardi lors de la conférence de presse de Thomas Tuchel. L’Allemand annonçait que le Brésilien était naturellement nommé capitaine. Une décision logique et attendue par tout l’effectif. Une autre phrase a cependant provoqué de l’incompréhension dans le vestiaire, concernant le poste du joueur de 26 ans: “Marquinhos est précieux au poste de sentinelle. Il a une bonne complémentarité avec Verratti, il a une bonne couverture de terrain. Mais pour l’instant, il doit jouer en défense tant que Thiago Silva ne sera pas remplacé!”

Cela a agacé plusieurs Parisiens, qui regrettent de ne pas voir Marquinhos installé en défense centrale. Le joueur lui-même était d’accord pour jouer au milieu de terrain le temps du Final 8 de la Ligue des champions, en attendant le départ de Thiago Silva. Sérieux et responsable, l’ancien Romain n’y voyait pas d’inconvénient, pour le collectif, le temps de l’aventure à Lisbonne.

Mais comme le confie un membre du PSG: “Marqui veut retrouver son poste en défense. Le duo était naturel avec Kimpembe. C’est assez incompréhensible de se dire qu’on peut recruter au milieu de terrain et faire en sorte que Marqui devienne un des meilleurs défenseurs du monde, et pas un milieu perdu”. En clair, si la situation se représente, le Brésilien pourrait commencer à afficher son mal-être.

La gestion d’Icardi pose question

L’été dernier, le PSG réalisait le coup du mercato pour tous les spécialistes du football européen. Courtisé par la Juventus, le Napoli et plusieurs clubs anglais, dans les derniers jours du mercato Mauro Icardi choisissait le PSG. Si les débuts ont été parfaits, la gestion de l’Argentin a entraîné plusieurs questions depuis quelques semaines. Son absence, lors de la confrontation face à Dortmund, la façon dont il a appris l’information durant une causerie et sa gestion durant le Final 8, où il ne joue pas la demi-finale et la finale, a pu créer de l’incompréhension. 

Un membre du PSG confie: “Le coach n’a pas de compte à rendre à un joueur, mais il y a une façon d’aborder les cadres et les joueurs importants. Icardi a appris sa non titularisation à la causerie. Il aurait mérité d’avoir un échange personnel. Et durant le Final 8, il ne faut pas oublier qu’Icardi est revenu blessé et a joué touché face à l’Atalanta. La relation entre les deux est froide”.

Articles liés

Réponses