L’énorme exploit des Nuggets – Sports.fr

Portés par le tandem Nikola Jokic-Jamal Murray, les Nuggets ont une nouvelle fois surpris les Clippers lors du match 7 de leur série (104-89), ralliant ainsi les Finales de la conférence ouest après avoir pourtant été menés 3-1.

Les Lakers, leurs prochains adversaires en finale de conférence, sont prévenus : les Nuggets ont de la ressource. Comme face à Utah au tour précédent, Denver est en effet revenu d’un déficit de deux victoires pour finalement dominer les Clippers et décrocher son billet pour les Finales de la conférence ouest. Menée 3-1 par les Californiens, la franchise du Colorado a donc de nouveau enchaîné trois succès de rang pour s’imposer lors du match et 7 et ainsi remporter la série 4 victoires à 3, devenant la première équipe dans l’histoire de la Ligue à remporter deux séries en playoffs après avoir compté deux matches de retard.

Mais si leur victoire face au Jazz dans le septième match avait été longue à se dessiner, les hommes de Michael Malone devant attendre les dernière secondes pour l’emporter 80-78, ce nouveau succès contre les Clippers aura été bien plus facile à obtenir. Après deux premiers quarts équilibrés, les Angelinos virant même en tête à la pause (56-54), les Nuggets ont fait le trou dès le troisième quart (28-18) avant d’enfoncer le clou dans la dernière ligne droite. Et une fois encore, Nikola Jokic et Jamal Murray ont été les deux grands artisans de cette victoire, le premier en compilant un triple-double avec 16 points à 5 sur 13 aux tirs, 22 rebonds et 13 passes et le second en terminant meilleur marqueur de la rencontre grâce à 40 points à 15 sur 26 aux tirs.

Pour les Clippers, la malédiction continue. L’autre franchise de Los Angeles ne compte toujours aucune participation aux Finales de conférence. Les occasions n’ont pourtant pas manqué : huit fois les Californiens ont en effet été en position de décrocher leur graal, huit fois ils ont perdu. Preuve de la malédiction, même Kawhi Leonard est complètement passé au travers, mardi. L’ancien Raptor a ainsi dû se contenter de 14 points à 6 sur 22 aux tirs, 6 passes et 6 rebonds tandis que Paul George faisait encore pire avec 10 points à 4 sur 16. Montrezl Harrell est bien sorti du banc pour inscrire 20 points, mais il en aurait fallu plus pour compenser la faillite des deux leaders des Clippers.

Lire aussi:
Les Nuggets font encore tomber les Clippers
Les Nuggets poussent les Clippers au match 7
Les Lakers marchent une dernière fois sur les Rockets

Articles liés

Réponses