Les tribulations d'un berger transhumant | ARTE

Vivant à une heure de Berlin, dans le Brandebourg, Knut Kucznik est l’un des derniers bergers d’Allemagne à pratiquer la transhumance. L’hiver, il se déplace à travers la campagne avec son troupeau et ses chiens qu’il élève lui-même. L’été, ses bêtes investissent les prairies, contribuant à la préservation de la biodiversité.

Tonte des moutons, planification des naissances, commerce de la laine : le calendrier du berger moderne est jalonné de rendez-vous incontournables qui exigent des capacités d’adaptation. Ce documentaire suit pendant un an le quotidien de cet homme qui lutte pour sauver ce mode d’élevage traditionnel.

Documentaire de Herbert Ostwald (Allemagne, 2021, 43mn)

Disponible jusqu’au 02/04/2021

#Transhumance #Berger #ARTE

Abonnez-vous à la chaîne: https://www.youtube.com/UCL_cZf5sHKQHMRIEax5o3sg/?sub_confirmation=1

Retrouvez-nous sur les réseaux sociaux :
Facebook http://www.facebook.com/artetv
Twitter http://www.twitter.com/ARTEfr
Instagram http://www.instagram.com/ARTEfr

Auteur :
Dites-nous quelque chose sur vous-même.

  1. Léa Leclerc dit :

    Les arbres attirent la pluie.
    Il est temps que les gens réclament à corps et à cris au gonvernement d état et locaux de faire replanter des arbres autour de chaque parcelle. C’est à eux de le faire puisque ils ont fait couper au cours des remembrements il y a plusieurs décennies.
    Merci Arte Rien à redire parfait comme d’habitude…

  2. Il faut planter des arbres normal non

  3. Depuis Depuis dit :

    19 covid école et travail et travaille magasin enlevé masque nez enfants et adultes en colère France allier vichy Paris Auvergne riom demain à Paris Auvergne actualités vrai

  4. Lpn dit :

    ET VLAN ! Une belle leçon de vie… Si des jeunes pouvaient reprendre le flambeau de ce travail difficile, mais tellement gratifiant….

  5. Free Spirit dit :

    Voilà les méthodes d’élevage qu’il faut défendre. Mais entre les vegans qui ne jurent que par le soja et la grande distribution qui encourage l’élevage industriel, c’est dur.

  6. Jules Durant dit :

    Encire un titre qui commence par un verbe à l’infinitif .

Laisser un commentaire

Aller à la barre d’outils