L’OM monte au créneau contre le PSG – Football.fr

24 heures après le match, la tension est toujours palpable entre l’Olympique de Marseille et le Paris Saint-Germain, après leur confrontation pour le moins houleuse au Parc des Princes.

La rivalité avait perdu en intensité ces dernières années, la faute au déséquilibre évident entre les deux équipes. Mais sur un match, celui de dimanche soir au Parc des Princes, l’animosité entre le Paris Saint-Germain et l’Olympique de Marseille est remontée en flèche. Sur le terrain, les coups et les cartons rouges ont plu, alors que les Phocéens l’ont emporté de justesse (0-1), en match de clôture de la 3e journée de Ligue 1.

La guerre des communiqués

Mais depuis, la pression n’est toujours pas retombée, dans un camp comme dans l’autre. En cause, essentiellement, les accusations de Neymar à l’encontre d’Alvaro Gonzalez, présumé coupable d’insultes racistes envers le Brésilien. Le club de la capitale a fait savoir qu’il espérait que la lumière soit faite sur cette sombre histoire, réclamant au passage des sanctions contre l’Espagnol, dont la culpabilité ne fait aucun doute à ses yeux.

L’OM veut coopérer avec la Commission de discipline

Il n’en fallait pas plus pour qu’à son tour, les Ciel et Blanc sortent du silence. «Alvaro Gonzalez n’est pas raciste, il nous l’a démontré par son comportement au quotidien depuis son arrivée au club, ainsi qu’en ont déjà témoigné ses coéquipiers, rétorque ainsi la formation olympienne. Le club se tient à la disposition de la Commission de discipline pour coopérer pleinement à l’enquête sur l’ensemble des événements qui ont émaillé cette rencontre, et les 24 heures qui les ont précédés».

L’OM est le symbole-même de l’antiracisme

Ce Classique 2020 est donc encore loin d’être terminé en coulisse. D’après l’OM, le PSG en fait évidemment trop au sortir de cette défaite «à la loyale». «L’Olympique de Marseille est le symbole-même de l’antiracisme dans le sport professionnel français, compte tenu de son histoire et de celle de la ville de Marseille, de la diversité de ses tribunes et de la lutte sans relâche qu’il mène depuis toujours pour éradiquer ce fléau», abonde le communiqué officiel, répondant ainsi directement à celui des Rouge et Bleu, qui mettait en avant leur étroite collaboration avec SOS Racisme, la Licra ou Sportitude depuis des années.

Lire aussi :

Le PSG en appelle à la Commission de discipline
Alvaro Gonzalez ciblé par des menace de mort
Neymar, un précédent avec M. Brisart

Articles liés

Réponses