Lucid Air : la voiture électrique qui promet 830 km dautonomie – Caradisiac.com

Face à la révélation de la Lucid Air, deux choses viennent à l’esprit : soit Lucid Motors a fait une percée importante en matière de recherche sur les batteries, soit les chiffres sont un peu “optimistes”. La start-up américaine, qui n’a jamais vendu une seule voiture, dévoile en effet son premier modèle, la berline Air, qui n’est pas une surprise en matière de design puisqu’on le connaissait déjà depuis belle lurette.

Mais ce que l’on attendait, c’était évidemment la fiche technique. Trois niveaux de batteries seront proposés avec des autonomies de 653, 809 et 832 km ! La variante la plus généreuse, baptisée Grand Touring, adopte une batterie de 113 kWh, soit 13 kWh de plus que sur une Tesla Model S qui est déjà une référence en matière d’aérodynamisme, et qui revendique 647 km d’autonomie dans sa variante “Long Range Plus”. Surprenant, mais à voir en conditions réelles avec les consommations moyennes.

Lucid Air : la voiture électrique qui promet 830 km d'autonomie

Il y a ensuite la recharge : Lucid parle d’une batterie en 900V (celle de la Porsche Taycan n’est “qu’à” 800V), qui permettrait de se brancher sur des charges pouvant aller jusqu’à 300 kW. La marque américaine avait pourtant annoncé au départ la possibilité de se brancher sur du 350 kW, qui est la puissance crête (théorique) du réseau Ionity en Europe.

Toujours selon le communiqué, il sera possible de récupérer 482 km d’autonomie en seulement 20 minutes. On commence ainsi à entrevoir le futur en électrique avec des recharges de plus en plus courtes, mais en faisant un bref calcul, cela correspond à un tout petit peu moins de 200 kW de puissance de charge. On est ainsi très loin des 300 kW annoncés, qui permettraient théoriquement de gagner un demi-millier de kilomètres bien plus rapidement encore !

Lucid Air : la voiture électrique qui promet 830 km d'autonomie

Pour le reste, cette grande berline fait dans le luxueux, avec des sièges arrière pouvant s’incliner fortement (comme dans certaines limousines et très grandes routières). Avec ses 4,97 mètres, elle s’adressera à un public qui roule (ou se fait conduire) habituellement en Mercedes Classe S ou en Tesla Model S. Malheureusement, point de hayon pour la Lucid Air qui se contente d’une malle moins pratique que le coffre de sa rivale américaine. La technologie embarquée est quant à elle à la hauteur de l’engin avec l’intelligence artificielle Alexa d’Amazon, tandis que l’habitacle mélange les matériaux nobles tels que le bois ou l’aluminium.

Côté performances, la variante “Dream” (limitée, et particulièrement onéreuse) de 1080 ch passe les 100 km/h en 2,5 secondes avec une vitesse maximale à 270 km/h. Donnée intéressante pour les clients américains : le 400 mètres départ arrêté est abattu en moins de 10 secondes. Un temps impressionnant, habituellement réservé à des véhicules préparés pour le dragster et qui ne sont pas forcément “road legal”. Cette Lucid Air entend devenir la reine des “drag strips” (piste de dragsters) tout en choyant ses occupants. Les autres versions sont nettement moins puissantes. Evidemment, tout cela aura un coût élevé :

  • Lucid Air Touring (620 ch, 653 km d’autonomie) : 95.000 dollars
  • Lucid Grand Touring (800 ch, 832 km d’autonomie) : 139.000 dollars
  • Lucid Dream Edition (1.080 ch, 809 km d’autonomie) : 169.000 dollars

Ne cherchez pas à convertir directement ces prix en euros, cela n’aura aucune valeur. Ce sont ici des tarifs hors taxes (acheminement, fédérales) aux Etats-Unis, ce qui place tout de même la Lucid Air au dessus d’une Model S en termes de prix. En France, les précommandes sont ouvertes avec acompte de 900 €, mais les prix français ne sont (évidemment) pas communiqués. Les premières livraisons ne devraient pas avoir lieu avant l’année prochaine, en tout cas pour les Américains.

Articles liés

Réponses