Mercato – OM : Pierre Ménès persiste et signe pour lavenir de MBaye Niang ! – Le 10 Sport

Foot – Mercato – OM


Publié le 12 septembre 2020 à 23h00 par La rédaction

Absent de l’entraînement du Stade Rennais ce vendredi, M’Baye Niang fait toujours parler de lui dans ce mercato. L’attaquant a ainsi publié un communiqué sur son compte Twitter, niant toute tension avec son club. Mais Pierre Ménès ne semble pas y croire.

M’Baye Niang finira-t-il par quitter le Stade Rennais ? Alors que le joueur était annoncé avec insistance du côté de l’OM il y a plusieurs semaines, la piste semblait s’être refroidie. Jusqu’à ce que l’Olympique de Marseille rouvre le dossier, comme révélé par Le 10 Sport ce jeudi. Et le dossier s’est d’autant plus emballé que l’attaquant sénégalais était absent de la séance d’entraînement de vendredi matin avec le Stade Rennais. Suite à cet événement, M’Baye Niang s’est exprimé via son compte Twitter afin de couper court à toutes les rumeurs de froid avec son club « Contrairement à ce qui peut se lire et se dire, j’ai de bonnes relations avec les personnes du Stade Rennais F.C, que ce soit les joueurs, le staff ou la direction. » Un tweet, sorti peu de temps après les déclarations d’André Villas-Boas en conférence de presse, qui démentait tout rapprochement actuel entre l’Olympique de Marseille et Niang.

Ménès refuse d’y croire

Alors, revirement de situation ou coup de com’ ? Si l’on en croit Pierre Ménès, c’est la deuxième option qui tiendrait la corde. Le journaliste de Canal + affirme que le buteur du Stade Rennais ne s’entend plus avec son entraîneur Julien Stéphan, et que le message résulte d’une demande du club. Une version envisagée par un utilisateur de Twitter, qui supposait une opération de com, ce à quoi Pierre Ménès a répondu par la formule « Ha un mec intelligent ». Et le journaliste du CFC ne s’arrête pas là, ajoutant dans un autre tweet attendre « avec impatience » la suite du dossier. L’avenir de M’Baye Niang semble encore loin de rendre son verdict. 


Articles liés


Articles liés

Réponses