Monaco en sénateur – Sports.fr

Sans briller, l’AS Monaco a enchaîné une deuxième victoire de rang ce dimanche, à l’occasion de la venue du FC Nantes à Louis-II. Les partenaires de Wissam Ben Yedder ont manqué de constance sur cette rencontre, mais les Canaris n’ont pas fait grand-chose pour les inquiéter…

Pour l’heure, l’AS Monaco profite idéalement du calendrier un peu bouleversé du début de saison, avec notamment un Paris Saint-Germain qui compte un match de retard sur le reste de la Ligue 1, même deux après le coup de sifflet final entre le club de la Principauté et le FC Nantes.

7 points sur 9 possibles

Une opposition qui a tourné en faveur de la troupe de Niko Kovac (2-1), et qui permet donc aux pensionnaires de Louis-II de rejoindre le Stade Rennais en tête du classement, avec 7 points pris sur 9 possibles. La feuille de route du nouveau coach est donc plutôt prometteuse, même si le contenu laisse encore à désirer.

Monaco joue sans forcer

Cette tendance s’est encore vérifiée face à Alban Lafont et consorts. L’ASM est globalement apparue supérieure techniquement et collectivement à ses adversaires du jour, mais n’a jamais réussi à se mettre à l’abri. Avec un peu plus de sérieux, contre un FCN plutôt amorphe et apathique, les locaux auraient pu, auraient même dû, creuser l’écart.

Le fantôme de Ben Yedder

D’autant que, dès la 5e minute de jeu, Sofiane Diop inscrit son premier but en Ligue 1 (1-0). Devant, l’association entre le nouveau venu, Kevin Volland, et Wissam Ben Yedder, n’est pas encore déterminante. L’international tricolore, très bon contre la Croatie mardi dernier avec les Bleus, a semblé bien en peine sur la pelouse ce dimanche. Il a bien touché du bois sur une fulgurance, mais rien de plus à se mettre sous la dent.

Geubbels imite Diop

Et à force de ne pas faire le nécessaire pour enfoncer le clou, Monaco se fait cueillir peu après l’heure de jeu, sur une belle reprise de volée de Ludovic Blas (1-1, 61e). Mais comme pour marquer sa nette supériorité, et sa propension à jouer un peu trop en dilettante, l’équipe de Niko Kovac reprend l’avantage dans la foulée. Willem Geubbels marque lui aussi son premier but parmi l’élite (2-1, 65e), sur un service de Henry Onyekuru, les deux hommes étant sortis du banc quelques instants plus tôt (62e).

Un choc à Rennes samedi prochain

Et voilà les Monégasques toujours invaincus cette saison, tout en affichant certaines limites. Il faudra à coup sûr montrer un tout autre visage, samedi prochain au Roazhon Park de Rennes (21 heures) pour un choc entre co-leaders.

Lire aussi :

La 3e journée
Le classement
Le calendrier de la 4e journée

Trulli

Précédent
Suivant

  • 1/15

    Lukaku (85)

    Le buteur de l’Inter Milan a une note bien «moyenne» malgré sa saison record. Et sa note en vitesse ne lui plaît pas du tout !

  • 2/15

    Benzema (89)

    L’attaquant du Real Madrid a une belle note mais il est étrangement devancé par un Sergio Agüero sur le déclin…

  • 3/15

    Thiago (85)

    Avant même sa finale de Ligue des champions exceptionnelle, le joueur du Bayern fait partie des meilleurs milieux du monde depuis de nombreuses années.

  • 4/15

    Gnabry (85)

    Impressionnant avec le Bayern, l’ailier allemand n’a que 82 en vitesse. Quand Lionel Messi affiche 85.

  • 5/15

    Suarez (87)

    Le «Pistolero» uruguayen est toujours plus proche de sa fin de carrière. Sa note en physique est trop élevée, surtout si on la compare avec celle de Cristiano Ronaldo (77).

  • 6/15

    Aubayemang (87)

    Les supporters d’Arsenal ne sont pas contents de la note de leur attaquant vedette, encore auteur d’une saison prolifique en matière de buts.

  • 7/15

    Sancho (87)

    L’ailier anglais de Dortmund a perdu un point en vitesse…

  • 8/15

    Martial (83)

    Après une saison pleine à la pointe de l’attaque de MU, «Toto» Martial a vu sa note ne pas bouger dans Fifa 21. Really ?

  • 9/15

    Lingard (80)

    Le milieu offensif de Manchester United sort de 2 saisons horribles et ne vaut absolument pas cette note. Incompréhensible.

  • 10/15

    Digne (84)

    Valeureux dans son couloir à Everton, l’international français mérite-t-il d’être le 4e meilleur latéral gauche du monde ? Pas vraiment…

  • 11/15

    Godin (85)

    L’Uruguayen de 34 ans fait toujours partie des meilleurs défenseurs centraux du jeu. Alors qu’il va bientôt passer de l’Inter Milan à Cagliari…

  • 12/15

    Gueye (84)

    Le milieu sénégalais avait fait des débuts fracassants avec le PSG avant de rentrer dans le rang.

  • 13/15

    Sarabia (81)

    Le milieu offensif espagnol est certes un supersub opportuniste au PSG, mais ne mérite probablement pas une note si élevée.

  • 14/15

    Ben Yedder (84)

    Le buteur de l’AS Monaco est au-dessus du lot en Ligue 1 mais pointe derrière Mauro Icardi…

  • 15/15

    Ruffier (81)

    Le gardien international français n’est plus au niveau depuis bientôt 2 ans et a perdu sa place «IRL» à l’AS Saint-Etienne.



Articles liés

Réponses