MotoGP Misano1 Valentino Rossi : « Nous avons décidé de fermer lAcademy – Media Service

Le nonuple Champion du monde a, pour la première fois, décroché un moins bon résultat que prévu en course “à cause” de ses élèves de l’Academy, une situation frustrante mais dont il préfère rire.

« L’élève a dépassé le maître » est une expression qui s’est appliquée ce week-end en MotoGP, au grand désespoir de Valentino Rossi. Lui qui, depuis sept ans, entraîne de jeunes pilotes italiens à devenir des champions et à monter les catégories mondiales les unes après les autres grâce à sa VR46 Riders Academy, a vu ses élèves le vaincre en course.

Ironie du sort, c’est sur ses terres, à Misano, que Franco Morbidelli et Francesco Bagnaia ont battu Rossi, le premier en s’envolant pour la victoire dès le premier virage, et le second en faisant une belle remontée et en terminant deuxième. Une première victoire et un premier podium en MotoGP décrochés au nez et à la barbe du numéro 46, qui a perdu la troisième place dans le dernier tour face à Joan Mir.

Si l’on ajoute à cela la victoire de Luca Marini et le podium de Marco Bezzecchi en Moto2, les deux pilotes de son team Sky VR46, le Docteur peut être fier de ses poulains, même s’il sait qu’à l’avenir, cela risque d’être souvent au détriment de ses propres résultats.

Fidèle à lui-même et à l’humour qu’on lui connaît, Rossi a accordé une interview d’après course à Sky Sport dans laquelle il n’a pas manqué de souligner tout cela : « Je vais vous donner un scoop. Nous avons décidé de finir en beauté. Après la première et la seconde places de Marini et Bezzecchi en Moto2 et la première et la deuxième places de Morbidelli et Bagnaia en MotoGP, devant moi, à Misano, nous avons décidé de fermer l’Academy (rires). Quand Bagnaia m’a passé et que Morbidelli s’est échappé je me suis dit “qui a eu cette p**** d’idée de faire l’Academy?!” Mais je ne pouvais m’énerver contre personne car c’était mon idée (rires). Après cette victoire j’ai décidé que désormais nous ne parlerons plus que de foot avec Morbidelli (rires). »

Bien plus tard, sur les réseaux sociaux, il a repris son sérieux pour exprimer toute son émotion, malgré la déception : « C’est dommage d’avoir perdu le podium dans le dernier tour, mais hier a malgré tout été une journée inoubliable pour nous, le couronnement d’un rêve né presque par jeu il y a maintenant sept ans. Voir nos pilotes terminer aux deux premières places en Moto2 puis ensuite en MotoGP nous a rendus fiers et nous a beaucoup émus, presque comme ça n’était jamais arrivé auparavant. Un grand merci du fond du cœur à toute l’équipe de la VR46 Riders Academy pour son engagement, son dévouement et la passion mise chaque jour dans son travail. Et un remerciement particulier à nos fans, dans les tribunes, pour leur soutien phénoménal, comme d’habitude. »

Articles liés

Réponses