Patrick Drahi rachète Altice Europe au plus bas – Le Figaro

Le principal actionnaire de SFR veut retirer le holding de la Bourse d’Amsterdam. Une opération à 2,5 milliards d’euros.

Patrick Drahi, PDG-fondateur d’Altice, le 9 octobre 2018, à Paris.
Patrick Drahi, PDG-fondateur d’Altice, le 9 octobre 2018, à Paris. PHILIPPE WOJAZER/REUTERS

Grandir avec l’aide d’investisseurs, puis reprendre la société en main. Depuis ses débuts dans le câble à la fin des années 1990, Patrick Drahi réalise avec brio cette stratégie. Le retrait de la cote annoncé d’Altice Europe (qui contrôle SFR, Portugal Telecom, Altice Dominicana, Hot et en média NetxRadio et Teads) s’inscrit pleinement dans cette logique.

Le fondateur d’Altice s’apprête à débourser 2,5 milliards d’euros (4,11 euros par action, soit une prime de 16,5 % par rapport à la moyenne des trois derniers mois) pour racheter les actions cotées à la Bourse d’Amsterdam, soit la moitié des titres. Il en détient l’autre moitié, assorti de 76 % des droits de vote. «Les cours de Bourse des opérateurs télécoms sont bas, alors que leurs performances opérationnelles sont plutôt bonnes. Patrick Drahi rachète à bas prix une société qui recommence à bien fonctionner», résume Sylvain Chevallier, associé chez BearingPoint.

Contrairement à d’autres secteurs, les télécoms ont bien résisté pendant le confinement.

Contrairement à d’autres secteurs, les télécoms ont bien résisté pendant

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 75% à
découvrir.

Abonnez-vous : 1€ le premier mois

Annulable à tout moment

Articles liés

Réponses