Pénurie de médicaments : “Il faut rapatrier la fabrication des médicaments dimportance majeure”, plaide le… – franceinfo

Selon Axel Kahn, “40 médicaments [anti-cancéreux] absolument majeurs ont connu des pénuries”. La raison est qu’ils sont anciens et valent donc moins cher, ce qui explique le désintérêt des laboratoires, affirme le généticien.

La Ligue contre le cancer lance à partir de lundi 14 septembre une campagne pour dénoncer la pénurie de médicaments : 34 fois plus de cas de pénurie ont été signalés en 10 ans. “Il faut rapatrier la fabrication des médicaments d’importance majeure”, appelle sur franceinfo Axel Kahn, le président de la Ligue contre le cancer.

Selon le président de la Ligue contre le cancer, “dans le domaine du cancer, il y a 40 médicaments absolument majeurs qui ont connu des pénuries et parfois des pénuries extrêmement prolongées et graves”. 

La cause principale des pénuries, explique le généticien, “c’est que ce sont des médicaments relativement anciens, qui ne sont plus couverts par les brevets, dont les prix ont été tirés par le bas par la concurrence. Cela n’intéresse plus les laboratoires de les fabriquer, à peine de les vendre. Ils les font fabriquer avant tout en Chine ou en Inde et il y a souvent un seul fournisseur mondial. Quand un lot de fabrication connaît un pépin, c’est tout le lot de fabrication qui est détruit et il y a une pénurie pendant 4 ou 5 mois.”

Pour faire face, assure-t-il, il n’y a pas d’autre solution que de rapatrier la production. “Est ce que la santé est importante pour les citoyens et les citoyens ? La réponse est oui. Est-ce que, par conséquent, les médicaments qui permettent de conserver la santé lorsqu’elle est agressée sont des produits stratégiques ? La réponse est oui. Est-ce que lorsque l’on a des produits stratégiques, on essaie de ne pas s’en laisser démunir en cas de crise ? La réponse est oui. Par conséquence, il faut rapatrier la fabrication des médicaments d’importance majeure, c’est extrêmement essentiel.”

Articles liés

Réponses