Pour piéger les Rockets, les Lakers se passent d’un vrai pivot – BasketUSA

Zéro. C’est le nombre de minutes jouées par Javale McGee et Dwight Howard dans le Game 4 face aux Rockets. Frank Vogel s’est très vite adapté aux « very small ball » des Rockets, et il n’a plus besoin de pivot.

Depuis la deuxième mi-temps du Game 3, il préfère débuter avec Markieff Morris et Anthony Davis sous les panneaux, et leur mobilité et leur polyvalence posent de gros problèmes à Houston. Et ça va au-delà de la domination au rebond : 52 à 26 la nuit dernière ! « Le rebond n’est pas toujours une question de taille » rappelle Frank Vogel. « C’est ce qu’on doit comprendre, et je suis très satisfait de l’engagement général de chacun. »

Le coach des Lakers reconnaît qu’il s’est adapté à l’adversaire : « On essaie un peu de jouer comme eux« .  Mais ce n’est pas parce qu’il n’y a plus de pivot qu’on peut parler de « small ball », d’autant qu’Anthony Davis a souvent joué pivot en carrière. « Je ne vois pas ça comme du small ball » confirme LeBron James. « On a Davis qui fait 2m11, on a Morris à 2m08, je fais 2m04, Green est à 2m01 et Caldwell-Pope est à 2m00… Et on a tous de l’envergure, et on se donne à fond. Quand on possède ces mensurations et ces qualités athlétiques sur cinq joueurs, c’est clairement utile. On nettoie le rebond, on défend, on fait des rotations, on communique, et s’il y a une brèche, il y a des gars qui peuvent sortir pour aider. C’est un bon cinq pour nous. »

Un effectif modulable

C’est Anthony Davis qui résume la situation : « On peut jouer grand, on peut jouer petit, et on peut jouer entre les deux. » C’est la force de ces Lakers capables de s’adapter à l’adversaire, mais aussi aux conditions du match.

Frank Vogel possède un effectif modulable qui lui permet de débuter sans véritable meneur de jeu, puis d’aligner ensemble Rajon Rondo et Alex Caruso. Un effectif qui affichait la 3e meilleure défense en saison régulière, et la 5e en playoffs, avec de spécialistes comme Danny Green, Anthony Davis ou Kentavious Caldwell-Pope. Sans oublier LeBron James, beaucoup plus impliqué que les dernières saisons, et Avery Bradley, qui n’a pas accompagné ses coéquipiers dans la « bulle ». Pour s’en convaincre, il faut voir ou revoir la première mi-temps du Game 4 avec des Lakers qui ont considérablement gêné les shoots extérieurs des Rockets. Rarement, Houston n’a eu aussi peu de bonnes positions à 3-points, et c’est dû à la mobilité des Lakers, mais aussi leur agressivité et leur lecture du jeu.

Comme l’avait expliqué LeBron James après la défaite dans le premier match, il faut un temps d’adaptation pour comprendre et contenir la vitesse des Rockets. Frank Vogel a fait les bons ajustements, et voilà les Lakers à une petite victoire d’un retour en finale de conférence. Ce serait une première depuis 2010.

Tirs Rebonds
Joueurs MJ Min Tirs 3pts LF Off Def Tot Pd Bp Int Ct Fte Pts
Anthony Davis 62 34.4 50.3 33.0 84.6 2.3 7.0 9.3 3.2 2.5 1.5 2.3 2.5 26.1
Lebron James 67 34.6 49.3 34.8 69.3 1.0 6.9 7.8 10.2 3.9 1.2 0.5 1.8 25.3
Kyle Kuzma 61 25.0 43.6 31.6 73.5 0.9 3.6 4.5 1.3 1.5 0.5 0.4 2.1 12.8
Dion Waiters 7 23.6 42.5 23.3 87.5 0.3 1.6 1.9 2.4 1.9 0.6 0.6 2.3 11.9
Kentavious Caldwell-pope 69 25.5 46.7 38.5 77.5 0.6 1.5 2.1 1.6 0.9 0.8 0.2 1.9 9.3
Avery Bradley 49 24.2 44.4 36.4 83.3 0.4 2.0 2.3 1.3 1.0 0.9 0.1 2.2 8.6
Danny Green 68 24.8 41.6 36.7 68.8 0.8 2.6 3.3 1.3 0.9 1.2 0.5 2.0 8.0
Dwight Howard 69 18.9 72.9 60.0 51.4 2.5 4.9 7.3 0.7 1.2 0.4 1.1 3.2 7.5
Rajon Rondo 48 20.5 41.8 32.8 65.9 0.5 2.5 3.0 5.0 1.9 0.8 0.0 1.2 7.1
Javale Mcgee 68 16.6 63.7 50.0 64.6 1.8 3.9 5.7 0.5 0.8 0.5 1.4 2.3 6.6
Devontae Cacok 1 8.9 50.0 0.0 0.0 2.0 3.0 5.0 1.0 0.0 0.0 0.0 0.0 6.0
Talen Horton-tucker 6 13.5 46.7 30.8 50.0 0.3 0.8 1.2 1.0 1.0 1.3 0.2 1.7 5.7
Alex Caruso 64 18.4 41.2 33.3 73.4 0.3 1.7 1.9 1.9 0.8 1.1 0.3 1.5 5.5
Markieff Morris 14 14.2 40.6 33.3 83.3 1.1 2.1 3.2 0.6 0.4 0.4 0.4 2.1 5.3
Quinn Cook 44 11.5 42.5 36.5 78.6 0.2 0.9 1.2 1.1 0.8 0.3 0.0 0.6 5.1
Troy Daniels 41 11.1 39.2 35.7 62.5 0.3 0.8 1.1 0.3 0.2 0.2 0.1 0.7 4.2
J.r. Smith 6 13.2 31.8 9.1 100.0 0.0 0.8 0.8 0.5 0.7 0.2 0.0 0.8 2.8
Jared Dudley 45 8.1 40.0 42.9 100.0 0.1 1.0 1.2 0.6 0.2 0.3 0.1 0.9 1.5
Kostas Antetokounmpo 5 4.0 100.0 0.0 50.0 0.4 0.2 0.6 0.4 0.2 0.0 0.0 0.4 1.4
Zach Norvell 2 2.4 0.0 0.0 0.0 0.0 0.5 0.5 0.0 0.0 0.0 0.0 0.0 0.0

Articles liés

Réponses