PowerShot Zoom : Canon lance un intrigant compact monoculaire à longue focale – Les Numériques

2

Les smartphones ont beau avoir supplanté les compacts, ils ont toujours du mal à proposer une alternative crédible en longueur focale. Pour les amateurs de gros zoom dans un petit format, Canon propose un concept inédit.

Entre les smartphones et les APN à objectifs interchangeables, Canon essaye de montrer qu’il existe encore des solutions photographiques originales. Présenté en 2019 à l’état de concept, le Powershot Zoom est un appareil que le géant japonais a financé via une campagne de financement participatif. Canon avait déjà eu recours à ce type de procédé pour son mini-appareil photo étanche Ivy Rec. L’engin est ici un peu plus original, s’agissant d’une sorte de longue-vue numérique.

Pesant seulement 144 g et doté d’un capteur Cmos 1/3 pouce de 12,1 mégapixels, cet appareil monoculaire abrite un zoom à longue focale. Au plus “grand-angle”, on obtient une optique équivalent à 100 mm qui s’allonge jusqu’à 400 mm. Grâce à un zoom numérique supplémentaire, on peut même atteindre les 800 mm.

Si la qualité est au rendez-vous, l’idée de pouvoir embarquer une si longue focale dans un tout petit gabarit est alors attrayante. Les smartphones tels que le Samsung Galaxy S20 Ultra, qui embarque des zooms x50 et x100, s’essayent aussi aux longues focales, mais les résultats ne sont guère flatteurs pour l’instant. Avec son drôle de boîtier, Canon propose une stabilisation de l’optique, un autofocus avec reconnaissance des visages, ainsi que la possibilité de réaliser des séquences en Full HD ou des rafales à 10 i/s. Le Powershot Zoom est pilotable avec un smartphone, la sensibilité ISO de son capteur s’étend de 100 à 3 200 et son ouverture va de f/5,6 à f/6,3.

© Canon

Canon axe sa communication autour d’une utilisation en safaris-photos ou lors de rencontres sportives. Il est vrai que la vidéo de présentation est assez bien faite, même si l’on peut douter de la réalité des clichés affichés pendant la séquence. La publicité a bien fonctionné, semble-t-il, puisque la campagne a rempli son objectif en seulement 13 h. L’appareil va ensuite être proposé à la vente au Japon pour 31 460 ¥ (environ 250 €). Une commercialisation hors de l’archipel n’est pas prévue pour l’instant, mais il faut se souvenir qu’il en était de même pour l’Ivy Rec à sa sortie et que la petite caméra a fini par débarquer chez nous.

© Canon

Articles liés

Réponses