Preview Raptors – Celtics : un Game 7 pour une place en Finale de Conférence, le week-end commence bien ! – TrashTalk

Existe-t-il une meilleure façon de débuter le week-end qu’avec un Game 7 ? Pas sûr. En fait, c’est juste impossible. Alors rendez-vous à partir de 3h pour l’épilogue d’une série bien indécise entre Raptors et Celtics. Aucune absence ne sera tolérée.

C’est l’heure ! Beaucoup espérait voir cette opposition aller jusqu’en sept matchs, et la prophétie s’est réalisée. Les fans de trèfle et de sirop d’érable ont déjà mis le réveil pour assister à ce qui sera forcément le dernier affrontement entre ces deux équipes cette saison, celui qui décidera de l’adversaire du Heat en Finale de Conférence, rien que ça. D’un côté, les Dinos, champions en titre, qui espèrent prouver qu’ils sont toujours la meilleure équipe de l’Est même sans Kawhi. De l’autre, les hommes en vert veulent retrouver les FDC deux ans après, avec une équipe qui semble arriver à maturité. Si on avait prévu une série disputée, impossible en revanche d’écrire à l’avance le scénario de cette demi-finale de conf’. Il aura fallu un Marcus Smart en mode Stephen Curry, un game winner toujours inexplicable d’OG Anunoby, un Pascal Siakam à l’agonie, une belle carotte de Kemba et deux prolongations mercredi dernier pour en arriver là dans cette série. Allez, petit rappel chronologique pour les plus dissipés d’entre vous : un break rapide avec deux victoires des Celtics en début de série avant un comeback à 2-2 des Raptors. Le cinquième acte pour les joueurs de Brad Stevens avant que le patron Kyle Lowry et ses copains n’arrachent le Game 6 au bout du suspens. Vous suivez ? On a le contexte, l’historique, manque plus que le café pour tenir jusqu’au bout de la nuit et quelques slips de rechange en cas d’ultime thriller dans cette série palpitante.

Toute la NBA aura les yeux rivés sur le match le plus attendu des Playoffs jusque-là et les supporters des deux équipes ont sûrement passé la journée à compter les heures. C’est le week-end, on oublie le taf, on enfile son maillot vert ou noir et on croise tous les doigts possibles. Sur le terrain, à moins d’une soirée qui se finit encore une fois en double overtime, ce qui est probable, on peut s’attendre à un score de Pro B cette nuit. Deux grosses défenses qui vont poser les barbelés d’entrée de jeu, une guerre de tranchées sur chaque possession, bref on risque de voir tous les ingrédients d’un bon gros Game 7 de l’Est, pour notre plus grand plaisir. Côté Raptors, ça serait en tout cas le moment parfait pour voir le réveil de Pascal Siakam. Spicy P nous propose jusque-là une série bien fade et n’a tenu son rang que lors du Game 5. Kyle Lowry sort lui d’un match XXL et on compte sur le patron pour motiver les troupes chez le champion en titre. Du côté des Celtics, on arrive avec un peu plus de régularité et un cinq majeur qui a répondu présent tout au long de la série, si on oublie le dernier match dégueulasse de Kemba Walker, qui va devoir montrer un tout autre visage cette nuit. Défaite interdite pour Brad Stevens et ses troupes après avoir laissé passer plusieurs occasions en or lors des Games 3 et 6. Défaite prohibée pour les hommes de Nick Nurse puisqu’il y a un trophée à conserver. Il y aura pourtant bien un perdant au petit matin…

Les Raptors ne sont pas passés loin de l’élimination lors du Game 6 mais arrivent désormais avec l’aura et l’expérience du champion en titre face à des Celtics qui ont cramé quelques jokers mais qui sont déterminés à rejoindre Miami en Finale de l’Est. Chacun son favori, vive la NBA, vive les Games 7.

Articles liés

Réponses