PSA-FCA : pourquoi les Peugeot nont pas tenté de rééquilibrer le « deal » – Les Échos

Publié le 16 sept. 2020 à 6:45

Mais pourquoi les grands actionnaires de PSA n’ont-ils pas cherché à pousser leur avantage ? Nombre d’observateurs auraient jugé légitime une renégociation des termes de la fusion avec FCA, et les marchés financiers s’y sont longtemps attendus, compte tenu de l’évolution financière des deux fiancés depuis la signature de leur contrat de mariage, en décembre. Le fonds Phitrust, par exemple, actionnaire minoritaire de PSA, avait ouvertement milité en ce sens au printemps.

Or, les mesures annoncées lundi soir (réduction du dividende exceptionnel de FCA de 5,5 à 2,9 milliards d’euros, distribution de la moitié de la participation de PSA dans Faurecia aux actionnaires de FCA) respectent au contraire une équité scrupuleuse dans les efforts demandés aux actionnaires des deux groupes.

Articles liés

Réponses