PSG-OM : Les sanctions sont tombées ! – beIN SPORTS MENA Français

Ceux qui ont dérapé dimanche dernier à l’occasion du classique PSG – OM sont désormais fixés sur les suspensions qu’ils auront à purger. Ce mercredi, et après avoir statué sur leurs cas respectifs, la commission de discipline de la LFP a fait part de ses différentes sanctions.

 

Neymar ne ratera “que” deux matches

Celui qui écope de la punition la plus lourde c’est le défenseur parisien Layvin Kurzawa. Bien que s’étant excusé pour son attitude, l’international français a pris six matches de suspension ferme. C’est le double de ce qui a été infligé à Jordan Amavi, l’adversaire marseillais avec qui il a échangé quelques coups.

 

En outre, Neymar et Leonardo Paredes ont écopé tous les deux de deux matches de suspension, plus un autre avec sursis. Le Brésilien et l’Argentin vont devoir ainsi manquer le déplacement à Nice dimanche prochain, après avoir déjà dû assister des tribunes à l’opposition contre Metz ce jeudi.

 

Alvaro Gonzalez devra patienter

 

La sanction qui était la plus attendue était celle prononcée contre Alvaro Gonzalez. Or, la Ligue a choisi de reporter son verdict à plus tard en plaçant ce dossier en instruction. Les instances françaises ont probablement jugé ne pas avoir encore suffisamment d’éléments pour prendre une décision définitive pour l’arrière espagnol. Pour rappel, ce dernier avait été accusé par Neymar d’avoir tenus des propos racistes.

 

Enfin, Angel Di Maria a été convoqué pour la prochaine réunion (23 septembre). L’Argentin n’avait pris de rouge lors de ce match, mais les images du diffuseur ont démontré qu’il a bien craché en direction d’un joueur adverse. Il aura à s’expliquer sur ce mauvais geste. Il encourt, lui aussi, une grosse sanction.

Articles liés

Réponses