Sacrifices denfants, dépistage de la schizophrénie et paradoxe de Wigner – France Culture

140 personnes, dont 137 enfants, et 206 lamas mis à mort au court d’un sacrifice unique, incroyablement brutal, selon la technique de la ch’illa qui consiste à arracher le cœur de la cage thoracique. C’est l’histoire bucolique et archéologique du peuple Chimus que nous allons vous raconter. Enfin une méthode fiable pour faciliter le diagnostic de la schizophrénie, via l’analyse du langage ? Une étude psychiatrique et linguistique est en cours. Et enfin, le paradoxe de Wigner est-il en passe d’être résolu, grâce à un nouveau dispositif expérimental quantique. Sortez votre carnet de note, y’aura interro à la fin de l’émission.

Sacrifices d’enfants, dépistage de la schizophrénie et paradoxe de Wigner, c’est le programme copieux qui est le nôtre pour l’heure qui vient. Bienvenue dans La Méthode scientifique.

Et pour dérouler ce programme et commenter l’actualité scientifique de la semaine, la fine fleur de la presse et de la médiation scientifique a été, une fois de plus, réunie autour de cette auguste table, Cécile Lestienne, directrice de la rédaction de Pour la Science, Marion Sabourdy, chargée des nouveaux médias à la Casemate, le centre de culture scientifique, technique et industrielle de Grenoble et nous sommes ravis d’accueillir notre camarade Matthieu Lefrançois, longtemps contributeur de l’ombre, aujourd’hui sous le feu des projecteurs, chef de rubrique physique et astrophysique chez Science et Vie Junior. 

Les bases documentaires

Les enfants sacrifiés sur l’autel… d’El Nino ? (Pour la Science, 27 août 2020)

Physique quantique : cette expérience remet-elle en question notre réalité ? (Futurasciences, 30 août 2020)

Une expérience quantique confirme qu’il n’existe pas de “réalité” objective (Trust My Science, 2019)

Schizophrénie : analyser le discours pour mieux diagnostiquer (Inria)

[A découvrir] Le projet ODIM (Outils informatisés d’aide au Diagnostic des Maladies mentales) (Inria)

Les références musicales

Le titre du jour : “Schizophrenia” par Sonic Youth

Le générique de début : “Music to watch space girls by” par Leonard Nimoy

Le générique de fin : “Says” par Nils Frahm

Articles liés

Réponses