Schumacher: « Les médecins ont trop attendu », estime un neurologue suisse – RMC Sport

Près de sept ans après, un épais mystère entoure toujours l’état de santé de Michael Schumacher, victime d’un accident de ski le 29 décembre 2013 à Méribel. Mercredi soir, RMC Story a diffusé un documentaire inédit intitulé, “Michael Schumacher: en quête de vérité”, pour tenter de percer les secrets autour du septuple champion du monde de Formule 1.

Le documentaire évoque les moments d’affolement ayant suivi l’accident avec l’arrivée massive de médias du monde entier, renvoyés au silence assourdissant de la famille, soucieuse de protéger le champion et ne laisser fuiter aucune information. Une première conférence de presse organisée au CHU de Grenoble avait permis de cerner la gravité de la situation. 

Le professeur Stefan Chabardès, neurochirugien au CHU de Grenoble, avait alors indiqué avoir procédé à une opération pour évacuer les hématomes intracrâniens.

“On a attendu trop longtemps pour soulager le cerveau”

Une intervention jugée trop tardive par Erich Riederer, neurologue à Zurich, interrogé par RMC Story mais étranger à l’intervention chirurgicale sur le champion allemand. “Les neurochirurgiens disent toujours ‘time is brain’, c’est-à-dire il faut agir tout de suite, explique-t-il. A mon avis, on a attendu trop longtemps jusqu’au soulagement du cerveau. Si vous laissez le temps passer, vous allez détruire des substances cérébrales.”

Selon lui, la grande célébrité Schumacher aurait intimidé les chirurgiens qui ont trop réfléchi avant de procéder à une première opération deux heures après l’accident. “Schumacher, c’est un personnage connu, poursuit le Professeur Riederer. Ont-ils attendu trop longtemps? Probablement oui.”

Après 170 jours d’hospitalisation, Michael Schumacher avait été transféré en Suisse, à l’hôpital de Lausanne. Il avait ensuite élu domicile dans une grande villa à Gland (Suisse). Aujourd’hui, le mystère plane sur son lieu de résidence. En décembre 2019, le pilote s’était rendu à Paris pour y suivre un traitement dans le plus grand des secrets.

Malgré quelques nouvelles disséminées par certains de ses proches, comme Jean Todt, le silence règne autour de son état physique. “Je pense qu’il est dans un état végétatif, ça veut dire qu’il est éveillé mais ne répond pas, estime le professeur Riederer. Il respire, le cœur bat, il peut probablement être assis, et faire des petits pas avec l’aide de personnes mais pas plus. Je pense que c’est le maximum. Existe-t-il une chance de le retrouver comme avant son accident? Je ne crois vraiment pas.”

“On imagine que la vie va se terminer un jour prochain parce que son corps sera trop faible”, estime pour sa part Luc Domenjoz, biographe de Schumacher.

Articles liés

Réponses