Panier

SpaceX : lancement imminent du prototype SN9 de Starship pour un vol suborbital – Futura

SpaceX a annoncé le lancement de son prototype SN9 pour ce jeudi 28 janvier, depuis le Texas. À suivre en direct.

Cette fois ça y est. SpaceX l’a annoncé : le prototype numéro de série 9 (SN9 pour Serial Number 9) de son futur vaisseau Starship effectuera un test en vol à haute altitude aujourd’hui même, 28 janvier 2020.

Comme son prédécesseur SN8, l’engin sera propulsé par trois moteurs Raptor, chacun s’arrêtant en séquence avant qu’il atteigne son apogée à environ 10 kilomètres d’altitude.

SN9 redescendra ensuite sous contrôle aérodynamique actif. Puis les moteurs Raptor se rallumeront lorsque le véhicule tentera une manœuvre de retournement juste avant son atterrissage sur la piste.

L’objectif : aboutir à un système de transport spatial entièrement réutilisable permettant de convoyer du fret et des équipages sur des vols interplanétaires.

La fenêtre de tir s’ouvrira à 16 h, heure de Paris, pour se refermer à 1 h du matin. Le test est à suivre en direct.

SpaceX : lancement imminent du prototype SN9 de Starship pour un vol suborbital

Le développement du futur système de transport spatial de SpaceX, le Starship, devrait s’accélérer cette année. SpaceX prévoit d’augmenter la cadence des vols de démonstration des prototypes SN et doit faire voler un premier prototype du Super Heavy, l’étage qui lancera le Starship. Après un essai statique réalisé avec succès mercredi, SN9 pourrait voler d’ici mercredi, et rééditer la belle performance du SN8 mais avec l’objectif de se poser en entier !

Article de Rémy Decourt paru le 11/01/2021

Seulement quelques semaines après le vol enthousiasmant du SN8 malgré quelques problèmes, et pas seulement à l’atterrissage, SpaceX se prépare à faire voler SN9. Il s’agit ni plus ni moins que d’une répétion du vol du SN8 mais avec l’objectif annoncé d’atterrir en un seul morceau. Après un essai statique réussi mercredi 6 janvier, SN9 en aura un second ce lundi 11 janvier. Si tout se passe comme prévu, le prototype pourrait voler d’ici trois jours, selon les conditions météo.

Propulsé par trois moteurs Raptor, SN9 devrait voler jusqu’à 12,5 kilomètres d’altitude avant de redescendre au sol en effectuant la manœuvre dite « belly flop » caractéristique des lanceurs réutilisables. Cette manœuvre consiste en un basculement contrôlé, de la position horizontale de l’engin à la position verticale pour se préparer à son atterrissage. Un « atterrissage qui devrait réussir cette fois-ci », tient à préciser Elon Musk, bien que « l’on soit pas à l’abri d’un ennui technique ».

Les causes du crash de SN8 sont connues (une poussée insuffisante des moteurs Raptors après leur réallumage) et des modifications ont été apportées sur SN9 pour éviter que cela ne se reproduise. À l’exception de ces modifications, SN9 et SN8 sont très similaires. Les modifications et améliorations les plus significatives ne sont pas prévues avant SN15.

Mise à feu des moteurs Raptor du prototype SN9 lors du traditionnel essai statique d’avant vol. © NasaSpaceflight, YouTube

Les premiers prototypes du Super Heavy voleront cette année

En marge de ce lancement, Elon Musk a déclaré vouloir accélérer dès cette année le rythme des lancements des prototypes du Starship. Deux pas de tir sont aujourd’hui opérationnels sur la base de lancement de Boca Chica (SpaceX South Texas Launch Site). SN10 pourrait décoller d’ici la fin janvier.

Cette année, un premier prototype de l’étage principal Super Heavy devrait voler. BN1 — Booster Number 1 — est actuellement en cours de construction. Lorsqu’il sera en service, cet étage totalisera un nombre record de moteurs Raptor : 30 dans la version actuelle (initialement, 31 moteurs Raptor étaient prévus pour le Super Heavy et 7 pour Starship). Ce premier prototype n’embarquera évidement pas 30 moteurs. Il devrait réaliser des tests avec seulement deux moteurs.

Pour rappel, Starship désigne un système de transport composé de deux éléments. « Starship » désigne le véhicule de transport spatial et l’étage supérieur du lanceur tandis que l’étage principal, c’est-à-dire le booster nécessaire pour lancer Starship, s’appelle « Super Heavy ».

Intéressé par ce que vous venez de lire ?

Auteur : Asselli Icône 2 vérifiée
Dites-nous quelque chose sur vous-même.

Participez !

Commentaires

Aucun commentaire pour l’instant
Like&Co

GRATUIT
VOIR