Spermatozoïdes préhistoriques, fluctuations climatiques et Apple : lactu des sciences en ultrabrèves – Sciences et Avenir

L’actualité des sciences du 16 septembre 2020 c’est :

En paléontologie : Découverte des plus vieux spermatozoïdes connus à ce jour.

  • Des paléontologues ont découvert dans de l’ambre provenant du Myanmar des petits crustacés piégés appartenant à une espèce encore inconnue : Myanmarcypris hui.
  • L’un des spécimen, une femelle, renfermait en plus dans son organisme des spermatozoïdes géants : elle se serait accouplée avant de se retrouver piégée dans la résine.
  • Cette découverte pourrait permettre de savoir si les spermatozoïdes géants offrent un avantage lors de la reproduction.

En climatologie : Des chercheurs retracent avec une précision inégalée les fluctuations du climat depuis la disparition des dinosaures.

  • Une équipe internationale a retracé avec précision les fluctuations du climat depuis la disparition des dinosaures il y a 66 millions d’années. 
  • La base de cette étude repose sur un indicateur biologique : les foraminifères benthiques. 
  • Cette étude permet également de souligner les conséquences climatiques des activités anthropiques : en deux siècles à peine, un déséquilibre majeur des températures mondiales a été observé.

En météo : L’ouragan Sally provoque des inondations “catastrophiques” dans le Sud-Est des Etats-Unis

  • Comme elle se déplace à 6 km/h seulement, Sally déverse des trombes d’eau sur les zones qu’elle touche. 
  • 270.000 foyers étaient privés de courant en Alabama, 230.000 en Floride.
  • Pas moins de 5 tempêtes se sont déclarées simultanément au-dessus de l’Atlantique ce début septembre, un record depuis 1971.

En agriculture : Déclin du phosphore dans les sols cultivés : une menace pour l’agriculture ?

  • Une équipe de recherche a modélisé et cartographié la disponibilité en phosphore, un minéral essentiel à la croissance des plantes, dans les sols agricoles du monde entier.
  • Les résultats démontrent que presque toutes les régions sont en déficit notamment à cause de l’érosion des sols.
  • La situation des terres agricoles du continent africain, de l’Amérique du sud et de l’Europe de l’est est particulièrement préoccupante.

En santé : Comment des cellules immunitaires sculptent nos circuits neuronaux.

  • Certaines cellules immunitaires résidant dans le cerveau peuvent tailler les connexions neuronales jugées inutiles.
  • Lorsqu’un animal interagit avec son environnement, certaines connexions neuronales sont éliminées tandis que d’autres sont renforcées“, explique le chercheur Lucas Cheadle, auteur d’une nouvelle étude sur le sujet.
  • Un défaut dans ce processus pourrait être lié à certains troubles neuro-développementaux comme l’autisme ou la schizophrénie.

Articles liés

Réponses