Tour de France 2020 en direct : Alaphilippe, Pinot et les stars dans le contre la montre décisif – Le Figaro

Le contre la montre de la 20e étape du Tour de France est décisif pour la victoire finale. Dernier obstacle pour Primoz Roglic.


A VENIR : Début du direct : 19/09/2020 à 12:45

EN COURS : Mis à jour à 17:03

TERMINE : Fin du direct :

Titre

à 17:03

C’est parti pour Adam Yates

Maillot jaune pendant quatre jours, le Britannique de la Mitchelton-Scott pointe désormais au 7e au classement général.

à 17:01

Thibaut Pinot change de vélo

Le Franc-Comtois est au pied de La Planche des Belles Filles. Il continue de fendre une foule au dernier rendez-vous en altitude cette année. Au dernier pointage, il comptait plus de 2’30” de retard sur les temps de passage de Rémi Cavagna, toujours leader.

à 17:00

Tom Dumoulin a la victoire d’étape en ligne de mire

Le Néerlandais, neuvième au général, est un spécialiste de la discipline puisqu’il a remporté les championnats du monde en 2017. Le vainqueur du Giro la même année pourrait apporter une quatrième victoire à sa nouvelle formation Jumbo-Visma.

à 16:58

Alejandro Valverde entame sa défense du top 10

Le vétéran espagnol (40 ans) ne compte que 19 secondes d’avance sur l’Italien Damiano Caruso (Bahraïn-McLaren) à la 10e place du général. Une position et une bonne forme globale qui expliquent que sa formation Movistar trône en tête du classement par équipes.

à 16:55

Wout Van Aert en retard sur les temps de passage de Rémi Cavagna

Le champion de Belgique possède un retard aussi grand que surprenant sur l’Auvergnat au premier pointage, au km 14,5 : 39 secondes.

à 16:53

Guillaume Martin s’élance

12e du général et dernier français à s’élancer aujourd’hui, le Normand (Cofidis) a également prévu de changer de vélo au pied de l’ascension vers La Planche des Belles Filles.

à 16:52

Richard Carapaz va défendre son maillot à pois

Le dernier vainqueur du Giro n’a qu’un objectif en tête, et ce n’est pas la victoire d’étape. L’Equatorien (Ineos Grenadiers) devra effectuer une meilleure montée que Tadej Pogacar afin de conserver son maillot à pois pour le ramener à Paris. Il a prévu de changer de vélo au pied de la bosse. Pour rappel, La Planche des Belles Filles, répertoriée en catégorie 1, réserve 10 points de la montagne au coureur qui en terminera le plus vite avec l’ascension de 5,9 km à 8,5 % de moyenne.

à 16:48

Sepp Kuss prend son départ

L’élégant grimpeur américain (Jumbo-Visma) est une autre révélation de ce Tour de France. Toujours aux côtés de Primoz Roglic dans les pourcentages les plus difficiles, Kuss (24 ans) a de belles années devant lui. Il est précédé par le champion d’Espagne de la discipline, Pello Bilbao (Bahraïn-McLaren), que l’on a vu à l’avant cette semaine.

à 16:45

Nairo Quintana s’élance !

Il a plié mais n’a jamais rompu. La superstar colombienne, venue avec des ambitions bien plus importantes qu’une 17e place à près d’une heure de Primoz Roglic, va terminer le Tour de France blessé après ses nombreuses chutes cette année. Parmi les meilleurs grimpeurs en début de saison, Quintana n’a jamais retrouvé ses sensations après le confinement mais reviendra l’an prochain plus déterminé que jamais, toujours sous les couleurs de l’équipe bretonne Arkéa-Samsic.

à 16:41

Au tour de Pierre Rolland

Très actif en deuxième semaine, volontaire en troisième semaine, l’Orléanais a signé un retour très remarqué après un an d’absence sur le Tour de France. Au même titre que Marc Hirschi, il est candidat au prix de super-combatif du Tour. Un prix décerné dès ce soir !

à 16:38

Wout Van Aert est parti !

Prétendant très sérieux à la victoire d’étape, le champion de Belgique de la discipline pourrait signer un triplé retentissant après ses victoires à Privas (5e étape) et à Lavaur (7e étape).

à 16:28

Maximilian Schachmann dans le même temps que Soren Kragh Andersen

L’Allemand de la Bora-Hansgrohe est néanmoins quatrième pour quelques dixièmes. Il est le quatrième coureur à en finir en moins d’une heure, ce qui n’est pas le cas de Thomas De Gendt (Lotto-Soudal), sixième en 1h00’06”. 

à 16:25

Combinaisons sur mesure pour Roglic et Pogacar

La paire slovène, détentrice de deux des quatre maillots distinctifs, a reçu la visite de deux couturières, deux modélistes et d’une prototypiste venues spécialement de Romilly-sur-Seine où se situe l’usine de l’équipementier des maillots du Tour, Le Coq Sportif. Le maillot jaune Primoz Roglic et le maillot blanc Tadej Pogacar bénéficieront, comme le veut la tradition, de combinaisons sur mesure pour le contre-la-montre. Les deux hommes s’élanceront peu après 17 heures. 

à 16:20

Soren Kragh Andersen en moins d’une heure

Vainqueur hier, le Danois de la Sunweb en termine avec les 36,2 km en 59’54” et passe devant Alessandro De Marchi (CCC). Au moment où le vainqueur précédent, Michal Kwiatkowski (Ineos Grenadiers) et le vainqueur au Puy Mary, Dani Martinez (EF Pro Cycling) s’élancent à leur tour.

à 16:18

Thibaut Pinot : «Cette étape est la cerise sur le gâteau»

«Avoir cette étape, ça a joué forcément. Mais je me devais de finir ce Tour de France, maintenant c’est la cerise sur la gâteau. Je vais me donner à 100 %. J’ai prévu un changement de vélo sur la fin.»  

à 16:16

Thibaut Pinot comme à la maison !

Un départ donné devant son ancien lycée, un passage devant la maison familiale à Mélisey puis devant le collège, le parcours du contre-la-montre a été dessiné pour un Thibaut Pinot que l’on aurait imaginé mieux classé à ce stade de la compétition. En souffrance, le Franc-Comtois devrait néanmoins apprécier ces 36,2 kilomètres sur ses routes d’entraînement où le bord de la route sera tout acquis à sa cause. C’est déjà le cas à Lure, où il vient de quitter la rampe de lancement.

à 16:07

Lennard Kämna s’élance

Très beau Tour de France pour l’Allemand, vainqueur mardi à Villard-de-Lans. On l’aura vu très volontaire tout au long des trois semaines. Au tour de Thibaut Pinot dans moins de 10 minutes.

à 16:05

Au tour de Julian Alaphilippe !

Dans la clameur de rigueur à Lure, l’ex-maillot jaune du Tour s’élance à son tour. L’an passé, il avait réalisé un chrono sensationnel pour conserver son maillot jaune et s’imposer à Pau lors de la 13e étape.

à 15:58

George Bennett et Robert Gesink s’élancent

Les Jumbo-Visma s’élancent tour à tour avant les prétendants à la victoire d’étape : Wout Van Aert, Tom Dumoulin et Primoz Roglic.

à 15:55

Rappel : 10 points de la montagne en jeu aujourd’hui

Seul le temps d’ascension au pied de La Planche des Belles Filles est pris en compte pour délivrer les 10 points de la montagne octroyés au premier, 8 points au second, 6 au troisième… 5,9 km à 8,5 % de moyenne avec un passage à 20% dans le final.

à 15:49

David De La Cruz provisoirement deuxième

L’Espagnol du team UAE Emirates, précieux soutien de Tadej Pogacar en montagne, était le coureur le plus dangereux pour Rémi Cavagna jusqu’ici. 41 secondes de retard sur la marque de l’Auvergnat, toujours solidement installé en tête. C’est le deuxième coureur à passer sous l’heure pour parcourir ces 36,2 kilomètres.

à 15:42

Rémi Cavagna, seul coureur à en finir en moins d’une heure

Peter Sagan (Bora-Hansgrohe) vient d’en finir, en près 1h05.

à 15:40

Greg Van Avermaet prend son départ

Le champion olympique belge prend la suite de son coéquipier allemand Simon Geschke (CCC). Pour rappel, Van Avermaet représentera les couleurs de la future formation AG2R-Citroën l’an prochain.

à 15:39

Pavel Sivakov pourrait choisir de représenter la France

Comme il l’avait déjà évoqué dans les colonnes de L’Equipe, le Russe de la formation Ineos Grenadiers, qui réside en France, a confié au micro de France Télévisions qu’il rendrait publique sa décision après un Tour qui l’a exténué : «Quand j’ai vu tout le soutien que j’ai pu recevoir au bord de la route… C’est chez moi ici.»

à 15:29

Thomas De Gendt s’élance

L’un des plus célèbres baroudeurs du peloton n’aura pas réussi sa performance de l’an passé, où il s’était imposé en costaud devant Julian Alaphilippe notamment. Attention à sa performance, il pourrait aller titiller Rémi Cavagna.

à 15:19

Soren Kragh Andersen entame son chrono

Le Danois s’élance à son tour, affichant un sourire radieux. Et pour cause, avec deux victoires d’étapes pour son troisième Tour de France, le puncheur de la Sunweb a réussi son épreuve.

à 15:17

Le point sur le classement

A noter la présence de Wout Poels (Bahraïn-McLaren), en très grande difficulté en première et deuxième semaines avec une côte cassée consécutive à ses multiples chutes. Le Néerlandais aura finalement été au bout de lui-même pour rallier Paris, et a affiché de belles dispositions cette semaine dans les Alpes.

à 15:13

Nicholas Roche s’élance

A l’image de son équipe, l’enthousiasmante Sunweb, l’Irlandais a affiché une très belle santé sur ce Tour de France. La formation allemande fut une des grandes animatrices du peloton avec de nombreuses échappées et trois victoires : une pour la révélation Marc Hirschi, deux pour le très solide Soren Kragh Andersen, vainqueur hier. 

à 15:10

Alessandro De Marchi prend provisoirement la 2e place

1h pile pour l’Italien (CCC), futur équipier de Chris Froome dans la formation Israel Start-Up Nation. Il prend la place de Kasper Asgreen (Deceuninck-Quick Step), à 2’30” de son coéquipier Rémi Cavagna.

à 15:07

Nans Peters quitte la rampe de lancement

Une des révélations de ce Tour de France côté français depuis sa victoire à Loudenvielle en première semaine. L’Isérois fera d’ailleurs partie de l’Equipe de France à Imola pour les championnats du monde.

à 15:00

Benoît Cosnefroy : «J’ai pris un sacré plaisir sur ce Tour» (France Télévisions)

«C’était la dernière occasion de se donner à 100 %. Je ne suis pas un spécialiste mais j’ai tout donné. J’ai pris un sacré plaisir sur ce Tour en portant le maillot à pois, à le partager avec le public. Sur le plan collectif, c’est un beau Tour avec la victoire de Nans Peters, en dépit d’avoir perdu Romain Bardet.»  

à 14:51

Rémi Cavagna : «Le maillot de champion de France donne des ailes» (France Télévisions)

«J’étais dans les premiers à partir donc c’est pas dur mais oui j’ai fait un bon temps. Je pense que les favoris peuvent me mettre une minute dans le final. C’était pas mon terrain à la fin. Je suis satisfait de ma performance, j’ai fait ce que je pouvais je suis assez content. En changeant de vélo, j’aurais perdu plus de 30 secondes. Le maillot de champion de France donne des ailes, je suis fier de le porter. Avec le public dans la dernière rampe, je gagne au moins 10 secondes.» 

à 14:46

Bryan Coquard termine son chrono, Tony Martin aussi

A l’instar de Kasper Asgreen, le champion du Danemark, adepte du chrono, pointe à plus de deux minutes de Cavagna.

à 14:43

Rémi Cavagna largement en tête !

L’Auvergnat termine les 36,2 km entre Lure et la Planche des Belles Filles en 57’54”, soit 3’05” plus vite que Nils Politt. Très grosse performance du champion de France de la discipline. “Le TGV de Clermont” est arrivé à l’heure !

à 14:40

Cavagna à 500 mètres de la ligne

Plus de quatre minutes sur la marque de Nils Politt !

à 14:33

Nils Politt nouveau leader provisoire

Le rouleur allemand (ISN) en termine avec 58 secondes d’avance sur Maxime Chevalier. Nils Politt a repris Luke Rowe (Ineos) sur la ligne.

à 14:30

Rémi Cavagna dépasse Tony Martin !

Quel numéro du champion de France du chrono, à qui il reste 3,5 kilomètres à parcourir.

à 14:29

Pavel Sivakov s’élance

Le Franco-russe avait certainement un autre baptême du feu sur le Tour. Tombé à de nombreuses reprises et en particulier le premier jour, Sivakov a même passé une semaine en qualité de lanterne rouge.

à 14:25

Rémi Cavagna ne change pas de vélo

L’Auvergnat possède 1’50” d’avance sur Tony Martin au second pointage intermédiaire. Il vient de dépasser Nickias Ardnt (Sunweb), parti… 6 minutes avant lui !

à 14:20

Sam Bennett en termine avec son chrono

Place à la fête désormais pour l’Irlandais, qui en finit avec près de 4 minutes de retard sur la marque de Maxime Chevalier. L’essentiel est ailleurs, il rentrera sans soucis dans les délais.

à 14:18

Maxime Chevalier : «C’était une grande appréhension d’aborder le Tour» (France Télévisions)

«C’était important de me tester sur un chrono aussi long. Je suis satisfait. Ca fait drôle de changer de vélo, je suis content d’en avoir fini. Je suis très satisfait d’avoir boucler le Tour. C’était une grande appréhension d’aborder un premier grand Tour pour ma première année professionnelle. Je remercie mes directeurs sportifs pour leur confiance, j’ai pu apprendre énormément.»

à 14:13

Maxime Chevalier provisoirement en tête

Le jeune corse de 21 ans (B&B Hotels-Vital Concept) en termine avec 2’20” d’avance sur la marque de Frison (Lotto-Soudal). C’est son premier Tour de France.

à 14:10

Rendez-vous demain sur les Champs pour Caleb Ewan

L’Australien en termine avec 1’22” de retard sur son coéquipier Frederik Frison. Le sprinteur australien avait certainement déjà la tête au sprint de Paris.

à 14:06

Roger Kluge en termine en premier

A la peine dans les derniers hectomètres à 20 %, l’Allemand de la Lotto-Soudal signe la première marque du jour en 1h04’25”. Il reste lanterne rouge puisque Frederik Frison conclut son chrono en neuf secondes de moins. Il avait 6 minutes de retard sur le Belge.

à 14:02

«Le TGV de Clermont»  est en route

Rémi Cavagna explose la marque de Nils Politt avec 46 secondes de moins que l’Allemand après 14 kilomètres. Le champion de France du contre-la-montre en profite même pour dépasser Edward Theuns, parti deux minutes avant lui !

à 14:00

Tony Martin derrière Nils Politt au premier pointage

12 secondes de retard exactement sur le temps de Politt.

à 13:54

Benoît Cosnefroy prend son départ

Maillot à pois pendant deux semaines, le Normand aura vécu de très beaux moments sur ce Tour 2020, où il aura pu profiter d’un maillot facilement reconnaissable dans le peloton.

à 13:52

Nils Politt en tête au premier intermédiaire

Spécialiste du chrono, le rouleur allemand du team Israel Start-Up Nation est pointé largement devant ses compatriotes Max Walscheid (NTT) et Roger Kluge (Lotto-Soudal) après 14 kilomètres.

à 13:51

Caleb Ewan change de vélo dans la montée

Le sprinteur Australien opère un changement de matériel dans les premiers pourcentages vers La Planche des Belles Filles. Une image que l’ont devrait retrouver à de nombreuses reprises cet après-midi.

à 13:49

Hugo Hofstetter s’élance

Pour son premier Tour de France, le sprinteur Alsacien du team Israel Start-Up Nation aura terminé trois fois dans le Top 10 d’une étape.

à 13:46

Rémi Cavagna étrenne sa tunique de champion de France

«Le TGV de Clermont» prend son départ à la suite de Tony Martin. Première apparition en bleu-blanc-rouge pour l’Auvergnat, grand animateur de l’étape d’hier à l’issue de laquelle il a été élu combatif du jour. Son temps sera à surveiller à 6 jours des Mondiaux.

à 13:44

Tony Martin avec son maillot de champion d’Allemagne

Champion national du chrono pour la neuvième fois, le “Panzer” est un véritable spécialiste de l’épreuve. Champion du monde à quatre reprises (2011, 2012, 2013 et 2016), Tony Martin s’est retrouvé à l’avant du train Jumbo-Visma à de nombreuses reprises cette année.

à 13:42

«Le Coq» prend son envol

Epuisé au sommet du Col de la Loze, rallié au prix du sacrifice de son équipier belge Jens Debusschere, Bryan Coquard ralliera bien Paris. Il vise une première victoire d’étape sur la Grande Boucle, enfin !

à 13:37

Mads Pedersen s’élance

Le champion du monde ne défendra pas son titre la semaine prochaine à Imola. Le Danois du team Trek-Segafredo a jugé que le parcours ne lui laisserait aucune possibilité de conserver sa tunique arc-en-ciel.

à 13:31

«Le Tracteur» est parti

Infatigable rouleur à l’avant du peloton, Tim Declercq (Deceuninck-Quick Step) entame son chrono juste après le premier Ineos Grenadiers, le Gallois Luke Rowe. Pour l’anecdocte, le Belge de 31 ans a devancé le Britannique de deux voix au classement pour élire le meilleur équipier du monde !

à 13:29

Amund Grondhal Jansen, premier coureur Jumbo-Visma à s’élancer

Le jaune et le noir de l’armada hollandaise, qui a repoussé toute concurrence cette année, devrait truster les premières places de cette avant-dernière étape. Le champion de Norvège, futur transfuge vers le team Mitchelton-Scott, est le premier coureur de la Jumbo-Visma à parcourir les 36,2 km. On surveillera avec attention les performances de Wout Van Aert, Tom Dumoulin, Tony Martin et de Primoz Roglic, bien évidemment.

à 13:26

Mathieu Burgaudeau conclut un beau premier Tour de France

Parmi les premiers français à s’élancer aujourd’hui après les B&B Hotels-Vital Concept Maxime Chevalier et Kévin Reza, le coureur de 21 ans (Total-Direct Energie) aura été très volontaire durant ce Tour de France. 

à 13:22

Alexander Kristoff entame son chrono

Le premier maillot jaune du Tour de France s’élance. On n’a plus trop revu le Norvégien (UAE Emirates) après sa victoire inaugurale à Nice le 29 août dernier.

à 13:19

Elia Viviani y va

Premier coureur Cofidis à s’élancer, le champion d’Europe 2019 n’aura jamais été en mesure de se mêler à la lutte avec les meilleurs sprinteurs. Petite déception pour le sprinteur italien pour sa première saison dans l’équipe de Cédric Vasseur.

à 13:16

Sam Bennett s’élance

Assuré de monter sur le podium du maillot vert demain à Paris, l’Irlandais (Deceuninck-Quick Step) vainqueur d’étape à l’Île de Ré va succéder à son meilleur rival Peter Sagan (Bora-Hansgrohe), vainqueur de 7 des 8 derniers classements par points sur la Grande Boucle. Les deux hommes, ex-coéquipiers chez Bora, se sont livrés une très belle bataille tout au long de ce Tour de France 2020.

à 13:11

Cees Bol et Niccolo Bonifazio sont partis

Sans surprise, les sprinteurs sont les premiers à s’élancer pour ce chrono. Le Néerlandais de la Sunweb comme l’Italien du team Total-Direct Energie n’ont pas remporté d’étape cette année. Cees Bol avait lui fini 2e derrière Caleb Ewan à Sisteron lors de la deuxième étape.

à 13:07

Roger Kluge dans l’histoire ?

à 13:05

Au tour de Caleb Ewan d’entamer son chrono

36,2 kilomètres à parcourir et une nouvelle journée compliquée en perspective pour le sprinteur australien. Qu’importe, il a assuré l’essentiel en ralliant Paris et voudra rééditer son exploit de l’an dernier : une troisième victoire d’étape dans l’épreuve, qui plus est sur les Champs-Elysées. 

à 13:00

Roger Kluge s’élance, c’est parti pour le contre-la-montre !

Trois Lotto-Soudal ferment la marche au classement général. Habitués à accompagner Caleb Ewan en queue de peloton lors des ascensions, l’Allemand et son compère Frederick Frison sont les deux premiers coureurs à s’élancer, étant les deux derniers au général. L’enjeu entre les deux hommes est de savoir qui finira cette 107e édition en qualité de lanterne rouge !

 

à 12:58

L’enjeu du jour : le maillot à pois

Deux points séparent Richard Carapaz (Ineos Grenadiers) et Tadej Pogacar (UAE Team Emirates). L’Equatorien, qui a ravit le maillot à pois à son second jeudi lors de la 18e étape, est moins spécialiste du chrono que son rival du jour, qui a d’ailleurs remporté le contre-la-montre de Slovénie devant Primoz Roglic. 10 points de la montagne sont en jeu aujourd’hui : seul le temps d’ascension est pris en compte. On peut imaginer que Carapaz devrait se réserver jusqu’au kilomètre 30 afin de maximiser ses chances de ramener le maillot à pois à Paris. A moins que Primoz Roglic ne rafle tout…

à 12:54

Primoz Roglic pour le général… et pour le doublé !

Désormais presque assuré de monter sur la première marche du podium à Paris (57 secondes d’avance sur Tadej Pogacar), Primoz Roglic (Jumbo-Visma) vise une seconde victoire aujourd’hui dans une spécialité qu’il affectionne. Parmi les grandissimes favoris, le Slovène devrait tout mettre en oeuvre, comme il l’a fait ce matin lors d’une nouvelle reconnaissance du parcours, pour aller chercher une seconde victoire après la 4e étape à Orcières-Merlette. Ainsi, il rejoindrait au palmarès de 107e édition son compatriote Tadej Pogacar (UAE Team Emirates), son équipier Wout Van Aert, Caleb Ewan (Lotto-Soudal) et Soren Kragh Andersen (Sunweb), victorieux hier à Champagnole.

à 12:49

Les cinq raisons de suivre le contre-la-montre

Par notre envoyé spécial à Lure, Jean-Julien Ezvan

Pour la Planche des belles Filles. Depuis 2012 et une victoire de Christopher Froome, la Planche des Belles Filles (avec sa version XXL «la Super Planche» en 2019, une pente empierrée à 24% lors du dernier kilomètre) est une habituée de la Grande Boucle (Vincenzo Nibali en 2014, Fabio Aru en 2017 et Dylan Teuns en 2019 s’y sont imposés). Pour un final toujours spectaculaire.

Pour le Maillot jaune. Primoz Roglic, au sommet du classement général depuis l’arrivée à Laruns (9e étape), dispose de 57 secondes d’avance sur son compatriote Tadej Pogacar. Une marge et une position qui doivent lui permettre de viser un coup double retentissant : courir après la victoire d’étape et donner plus d’éclat à sa position de leader.

Pour le podium. L’Australien Richie Porte (4e à 1’33’’) lorgne la 3e place du Colombien Miguel Angel Lopez. Le profil, lui convient et il termine son meilleur Tour (il fut 5e en 2016) avec une forme ascendante qui lui permet d’attaquer avec ambition le dernier épisode avant le défilé sur les Champs-Elysées.

Pour le Top 10. La dernière place dans le Top 10 occupée par Alejandro Valverde (10e), qui sera difficile à déloger, est convoitée par Damiano Caruso (11e) et Guillaume Martin (12e). Le trio se tient en 1 min 4 secondes. Le match pour le maillot à pois sera également l’un des centres d’intérêt de cette journée (Richard Carapaz, en tête du classement du meilleur grimpeur compte 2 points d’avance sur Pogacar et 7 sur Roglic).

Pour Thibaut Pinot. Le leader de l’équipe Groupama-FDJ sera le régional d’une étape qui lui trotte dans la tête depuis la révélation du tracé de ce Tour. Mais rien ne s’est passé comme il l’avait imaginé. Une chute dès la 1ere étape et des blessures (au dos notamment) ont mis fin à ses ambitions au classement général. Le Franc-Comtois s’attend à vivre une journée particulière : «Ce sera un moment important de ma carrière. Très peu de coureurs ont la chance d’avoir un chrono dans leur village. Ce sera mon bonheur du Tour. Je vais avoir des frissons de voir tout le monde au bord de la route.» Diminué, il pointe à la 30e place du classement général à 1h56’21’’ de Primoz Roglic et s’est sûrement accroché pour vivre ce moment sur ses routes d’entraînement.

à 12:48

Le parcours en détail

Un parcours plat pendant 16 kilomètres, de la montée jusqu’au kilomètre 30,2 et une ascension de 5,9 kilomètre à 8,5 % de pente moyenne vers La Planche des Belles Filles. A noter que les coureurs devraient, dans la grande majorité, changer de matériel au pied de la bosse afin de se délester d’un vélo de chrono toujours plus lourd, ce qui est autorisé.

à 12:45

Bonjour à tous !

Bonjour et bienvenue à tous sur notre site pour suivre en direct l’avant-dernière étape du Tour de France : un contre-la-montre vers La Planche des Belles Filles. Le premier coureur s’élancera à 13 heures !

Articles liés

Réponses