TUI France veut remettre en vedette Marmara, Lookéa et Nouvelles Frontières – TourMaG.com

En attendant, TUI France doit faire le dos rond en raison du contexte sanitaire et des restrictions imposées par les différents pays.

Cet été, nous avons réalisé 10% de notre chiffre d’affaires habituel, dont pas mal a été réalisé sur l’Europe”, a ainsi déclaré Hans van de Velde.

“Pour l’hiver cela change chaque jour, et certains pays comme le Maroc vont-ils rester fermés ?

En hiver nous réalisons beaucoup de long-courrier. Nous avons déjà imaginé la possibilité de ne réaliser aucun chiffre d’affaires cet hiver. Mais 10% à 20% du volume habituel me paraît une vision réaliste“.

Pour le patron de TUI France, la reprise va être très lente : “Nous savons gérer les crises comme celle du volcan par exemple mais avec le covid-19 nous sommes dans l’inconnu.”

Pour rappel, TUI Group a affiché une perte nette (part du groupe) de 1,4 milliard d’euros au troisième trimestre de son exercice 2019-2020. De son côté, le chiffre d’affaires s’est établi à 71 millions d’euros soit une chute de 98,5%.

Les yeux sont donc tournés vers l’avenir. “Nous tablons sur une reprise en avril ou mai 2021 pour cet été. Pour le mi-long terme, le marché devrait revenir d’ici 2022. En revanche si le business ne revient pas au printemps prochain je ne sais pas ce qu’il pourrait se passer”… résume Hans van de Velde.

Dans l’intérêt de toute l’industrie croisons les doigts.

Articles liés

Réponses