Un divorce très difficile : Chrome se sépare de Chrome OS – ZDNet France

Un divorce très difficile : Chrome se sépare de Chrome OS

Depuis le premier jour, les gens pensent que les Chromebook ne font qu’exécuter le navigateur Chrome et c’est tout. En fait, c’est plus compliqué. Sous ce navigateur Chrome se trouve en effet une distribution Linux légère, nommée Chrome OS. Et voici que Kent Duke, fan inconditionnel de Chrome OS, a découvert que Google sépare le navigateur et le système d’exploitation en deux entités distinctes.

Pourquoi est-ce important pour tout le monde, sauf pour le plus dévoué des nerd de Chromebook ? Vous voyez, aujourd’hui, lorsque vous achetez un Chromebook, il est accompagné d’une date de fin de vie, sa date d’Auto Update Expiration (AUE). C’est un délai généreux de six ans et demi après la sortie d’un Chromebook. Vous pouvez trouver le vôtre en vous rendant dans la section Update Schedule dans les paramètres du système d’exploitation Chrome de votre machine. Vous le trouverez sous la section “A propos de Chrome OS”, dans le menu “Détails supplémentaires”.

Six ans et demi, c’est beaucoup, mais les Chromebook peuvent durer beaucoup plus longtemps. Par exemple, la seule raison pour laquelle je n’utilise plus mon tout premier Chromebook, le Samsung Series 5, est que je me suis assis dessus par accident. Oups !

Je n’étais toutefois pas totalement conscient de la sécurité. Mais Kent Duke explique tout ça. « Actuellement, Chrome est profondément imbriqué avec Chrome OS, ce qui signifie que Google doit compiler et envoyer un paquet monolithique pour la mise à jour. Bien que cela ne soit pas un problème en soi, le problème majeur se pose lorsqu’un Chromebook atteint l’AUE, ou fin de vie. Tout comme sur un téléphone Android, lorsque votre Chromebook atteint l’AUE, vous n’avez plus les nouvelles mises à jour de Chrome OS. Si vous perdez une mise à jour de Chrome OS, cela signifie également que Chrome lui-même ne sera pas mis à jour, ce qui laisse le navigateur obsolète, vulnérable et incapable de tirer parti des plateformes mises à jour sur le web. »

« Comme ce binaire Chrome est distribué séparément de Chrome OS, Google peut facilement mettre à jour le binaire Chrome indépendamment du système d’exploitation. Cela signifie que même si votre Chromebook atteint l’AUE, votre navigateur obtiendra au moins les dernières fonctionnalités – et surtout, les correctifs de sécurité – de Google ». Les écoles soucieuses des coûts, en particulier, pourraient continuer à utiliser les anciens Chromebook sans avoir à se soucier de la sécurité », poursuit Kent Duke.

Des problèmes de sécurité pour Linux

Oui, le Linux qui se trouve en-dessous pourrait avoir des problèmes de sécurité de ce fait. Mais, malgré le battage médiatique autour de la sécurité, il n’y a jamais eu de problèmes de sécurité vraiment sérieux pour le Linux de bureau. C’est particulièrement vrai pour les Chromebook, où leur fondation Linux sous-jacente a une minuscule surface d’attaque. Il n’en va pas de même pour le navigateur, qui lui est constamment attaqué.

Voici comment cela fonctionne. Cette nouvelle approche est appelée Linux And Chrome OS, ou Lacros. Le binaire du navigateur web Chrome est mélangé avec l’interface utilisateur du système Chrome OS et Linux. Avec Lacros, le navigateur web Chrome existant, Chrome OS, est renommé ash-chrome. Les développeurs de Google y ont ajouté le navigateur web Chrome de Linux et l’ont renommé lacros. Oui, cela signifie que vous pouvez exécuter deux versions de Chrome, celle qui est incorporée à Chrome OS et la version Linux sur la même machine.

Pour améliorer les performances du navigateur Linux lacros-chrome, les programmeurs ont également amélioré le protocole du serveur d’affichage de Chrome OS Wayland. Cela permet d’utiliser deux versions du navigateur web Chrome sans coûts de performance importants. Lacros utilise ozone comme couche d’abstraction pour les graphiques et la gestion des événements. Ozone, quant à lui, dispose d’un “back-end” avec un support côté client pour le protocole de compositeur Wayland.

La frontière de l’API entre les deux navigateurs sera semi-stable

La frontière de l’interface de programmation d’applications (API) entre les deux navigateurs sera semi-stable. Pour l’instant, vous pouvez utiliser deux navigateurs tant qu’ils ne sont séparés que par deux versions. Ainsi, par exemple, vous pouvez exécuter Chrome OS 78 avec son navigateur web intégré Chrome version 78 et le navigateur web Chrome version 80. A l’avenir, vous pourrez utiliser un navigateur web Chrome beaucoup plus récent que la version intégrée dans une ancienne édition de Chrome OS.

Tout cela signifie que d’ici 2021, vous pourrez peut-être utiliser votre ancien Chromebook en toute sécurité avec la nouvelle version de Chrome. Outre le fait qu’il vous sera utile personnellement, il pourrait également permettre à votre entreprise d’économiser beaucoup d’argent.

Pour aller plus loin

Chromebook en entreprise, et si c’était pour vous ?

Source : ZDNet.com

Articles liés

Réponses