Panier

Un matériau présent en abondance sur Mars découvert en Antarctique – Le Point


Les glaciers jouent-ils un rôle important sur Mars ? Au cœur de l’Antarctique, des chercheurs ont découvert dans un noyau de glace une étrange substance cassante, de couleur jaune brun, qui pourrait s’être formée de la même manière sur Terre que sur la planète rouge, rapporte la prestigieuse revue scientifique Science, relayée par Courrier international. Rare sur notre sol mais abondant sur Mars, ce matériau, nommé jarosite, pourrait y avoir creusé des vallées mais aussi avoir contribué à créer la substance même de l’astre, selon les chercheurs.

Personne ne s’attendait d’ailleurs à trouver cette substance en Antarctique. Le chercheur Giovanni Baccolo, qui a dirigé les travaux, n’était même pas sur place pour ça. Sur notre planète, la jarosite est parfois décelée dans des déchets miniers ayant été exposés à l’air et à la pluie, mais elle reste un matériau extrêmement rare.

Un minéral favorisé par la poussière présente sur Mars

Pour confirmer l’identité du minéral, Giovanni Baccolo et son équipe l’ont observé à l’aide d’un puissant microscope électronique. Les particules étaient fissurées et dépourvues d’arêtes vives, signe qu’elles s’étaient formées et érodées à la suite d’agressions chimiques dans des poches de glace. Le processus serait le même sur Mars, mais la géochimiste Megan Elwood Madden se demande comment la jarosite peut être aussi abondante sur Mars, où il existe des dépôts « de plusieurs mètres d’épaisseur ». Avant d’émettre une hypothèse : il y a beaucoup plus de poussière sur la planète rouge qu’en Antarctique, ce qui favoriserait la formation de ce minéral.

À LIRE AUSSIDécouverte d’un système planétaire unique en son genre

Mais cette découverte révèle surtout l’importance des glaciers sur Mars. Pour la suite de ses travaux, Giovanni Baccolo souhaite désormais s’appuyer sur les morceaux de jarosite prélevés en Antarctique pour déterminer si des dépôts glaciaires sur Mars ont permis la formation d’autres minerais. En résumé, le chercheur souhaiterait prouver que les glaciers pourraient avoir participé à créer un matériau dont est quasiment constituée la planète rouge, ce qui signerait une avancée majeure dans la géologie spatiale.

Auteur : Asselli Icône 2 vérifiée
Dites-nous quelque chose sur vous-même.

Participez !

Commentaires

Aucun commentaire pour l’instant
Like&Co

GRATUIT
VOIR