Une première: l’explosion d’une supernova à lintérieur dune autre étoile observée par des chercheurs – Sputnik France

Une étude consacrée à une explosion rare d’une supernova thermonucléaire au sein d’une autre étoile a été publiée le 10 septembre dans la revue The Astrophysical Journal. Il s’agit de la première preuve solide qu’une supernova de ce type peut exploser à l’intérieur du système de la branche asymptotique des géantes.

Une équipe internationale de chercheurs dirigée par l’université d’État de Floride a récemment découvert une explosion unique d’une supernova de type la, également connue comme supernova thermonucléaire, qui s’est déroulée au sein d’une autre étoile. Dans leur étude publiée le 10 septembre dans la revue The Astrophysical Journal, ils expliquent comment la supernova LSQ14fmg, située à 100 millions d’années-lumière de la Terre a explosé à l’intérieur de la branche asymptotique des géantes (AGB), une région du diagramme de Hertzsprung-Russell occupée par des étoiles de masse faible à moyenne.

«C’est la première preuve observationnelle solide qu’une supernova de type Ia peut exploser dans un système post-AGB ou proto-planétaire-nébuleuse et est une étape importante dans la compréhension des origines des supernovae de type la», a déclaré Eric Hsiao, auteur de l’étude, dont les propos sont repris dans un communiqué de l’université.

Les observations, grâce auxquelles les chercheurs sont arrivés à cette conclusion, ont été conduites depuis des télescopes au Chili et en Espagne.

Une explosion rare

En règle générale, la luminosité des supernovae Ia augmente puis diminue sur plusieurs semaines lorsque le nickel radioactif formé lors de l’explosion se propage d’abord dans l’espace, puis se décompose en cobalt et en fer.

Pourtant, les chercheurs ont observé que dans l’explosion en question la libération de grandes quantités de lumière était associée non seulement à la désintégration du nickel mais également à l’interaction de choc avec une sorte de substance externe dans laquelle la formation de monoxyde de carbone s’est produite. Ils ont établi qu’il s’agissait d’une explosion unique, à l’intérieur d’une étoile de la branche asymptotique des géantes.

Les supernovae

La supernova thermonucléaire consiste en l’explosion intégrale d’un cadavre stellaire de type naine blanche par dépassement de la limite de Chandrasekhar (dépassement de la pression de dégénérescence électronique), initié par la capture de matière déversée par un compagnon proche.

À un moment donné, l’étude des supernovae de type Ia a conduit à la découverte de l’énergie noire, qui, selon les scientifiques, est responsable de l’accélération de l’expansion de l’Univers.

Articles liés

Réponses