Val-dOise. Un trafic de voitures volées démantelé : des véhicules retrouvés dans des parkings de Cergy et Villiers-le-Bel – actu.fr

Sept individus, originaires de Garges-lès-Gonesse, Osny et Clamart (Hauts-de-Seine) ont été mis en examen pour vols en bande organisée. Quatre ont été écroués.

Publié le 16 Sep 20 à 20:30

En juillet dernier, les policiers d'Argenteuil avaint démantelé un réseau organisé de trafic de voitures. Là encore, les Peugeot 3008 et 5008 étaient visées.
En juillet dernier, les policiers d’Argenteuil avaint démantelé un réseau organisé de trafic de voitures. Là encore, les Peugeot 3008 et 5008 étaient visées. (©©Illustration/Ddsp 95)

Les véhicules volés étaient maquillés dans des garages de Cergy et de Villiers-le-Bel (Val-d’Oise) avant d’être revendus sur Internet. Au terme de près d’un an d’enquête, les policiers de la police judiciaire (Pj) de Paris ont démantelé un vaste réseau organisé de trafic de voitures. Sept individus, originaires de Garges-lès-Gonesse, Osny et Clamart (Hauts-de-Seine), âgés de 21 à 44 ans, ont été mis en examen pour vols en bande organisée, quatre ayant été placés en détention provisoire.

Porsche, Bmw et Suzuki

Les investigations avaient débuté en octobre dernier à la suite de l’attaque d’un garage du boulevard Murat, à Paris. Dans la nuit, deux malfaiteurs pénètrent dans l’établissement et volent les clefs de trois Porsche, deux 911 Carrera S dont un cabriolet, et d’une 987 Boxster, avec lesquelles ils prennent la fuite. Mais cela ne leur suffit.

Une heure plus tard, les individus reviennent avec quatre complices et dérobent cette fois une moto Suzuki Gsr 600 et deux scooters électriques Bmw. Un vol déclaré par la victime qui, trois semaines plus, découvre ses véhicules en vente sur Internet. D’abord les Porsche, proposées sur un compte Snapchat, puis l’un des scooters sur leboncoin.fr.

Vidéosurveillance

Les enquêteurs réussissent à identifier les suspects, mais également à retrouver les trois Porsche qui étaient stockées dans un parking souterrain de la rue de l’Évasion, à Cergy-le-Haut. C’est là que l’équipe stationnait les véhicules volés afin de les maquiller avant de les revendre, comme l’ont montré les images enregistrées par les caméras de surveillance du parking. En visionnant celles-ci, les enquêteurs de la Pj de Paris ont pu constater que les malfaiteurs y avaient également déposé sept autres véhicules volés dans le Val-d’Oise, notamment des Peugeot 3008, 5008 et 308.

Ils mettent également au jour que l’équipe utilisait un second parking souterrain, avenue Pierre-Sémard, à Villiers-le-Bel, aux abords duquel un suspect avait été repéré à plusieurs reprises. Dans celui-ci, les policiers ont mis la main sur quatre Peugeot et une Renault volées. Les investigations ont permis d’établir que huit autre voitures, là encore des 3008 et des 5008, dérobées dans le Val-d’Oise mais aussi dans les Yvelines, la Seine-et-Marne et les Hauts-de-Seine, y avaient transité.

Alors que certains de ces véhicules ont été envoyés à Marseille par conteneurs, l’enquête se poursuit sur commission rogatoire afin notamment de déterminer ce que sont devenues les autres voitures volées et déterminer le volet financier de l’affaire.

Articles liés

Réponses