Xiaomi Mi Electric Scooter Essential : le test complet – 01net.com – 01net.com

Si l’Electric Scooter Pro 2 s’est affirmé, à juste titre, comme la reine des trottinettes électriques grâce à un rapport qualité-prix imbattable, il ne faut pas oublier sa petite soeur, l’Essential aux capacités moins étendues mais au prix nettement plus contenu.

Cette trottinette électrique d’entrée de gamme partage d’ailleurs un grand nombre de points communs avec sa grande sœur, nous vous invitons donc à lire ou relire notre test du Mi Electric Scooter Pro 2 afin d’avoir une vision plus globale de l’offre de Xiaomi.

Pas de doute, c’est une Xiaomi

A première vue, l’Essential ressemble à toutes les autres trottinettes électriques de Xiaomi. De fait, dans son aspect et dans son équipement, elle reprend les codes et une partie de l’équipement de ses prédécesseurs. Si son aspect extérieur reste assez proche de la version Pro, certains détails, et non des moindres, diffèrent toutefois. Pour commencer, elle n’a pas les mêmes dimensions que ses comparses. Dotée d’un plateau plus court et plus étroit, elle est légèrement plus petite mais aussi un peu plus légère (12 kg contre 14 pour la Pro 2). Cette amputation d’espace sous les pieds n’engendre pas de perte de confort. La conduite d’un modèle Essential est tout aussi aisée que celle d’une version Pro. 

Les autres différences se situent sur des points plus précis de l’équipement. Les poignées de l’Essential sont en mousse bas de gamme, là où la Pro 2 privilégie un grip plastique autrement plus solide. Les roues, pour leur part, ne disposent plus du liseré rouge réservé au haut de gamme. En revanche, Xiaomi eu la bonne idée d’équiper son modèle Essential des mêmes nouvelles fonctionnalités que celles découvertes sur la toute dernière Pro 2. Cela se voit sur son excellent écran d’une part, mais aussi au niveau des réflecteurs ou des renforts de garde-boue. Du point de vue du design et de l’équipement, le Mi Electric Scooter Essential n’est donc pas une Pro 2 au rabais. Certes, des différences existent avec le modèle phare du constructeur, mais elles restent acceptables compte tenu de l’écart de prix. Malheureusement, ce constat sur l’aspect esthétique ne se retrouve pas sur le volet technique de la trottinette.

Des performances volontairement limitées

Peut-on vraiment parler de développement dans le cas du Mi Electric Scooter Essential. En réalité le processus de création qui a abouti à la commercialisation de ce modèle pourrait davantage s’apparenter à du recyclage. Pour bâtir sa trottinette d’entrée de gamme, Xiaomi a donc réutilisé un design bien connu, certes, mais aussi des composants qui avaient équipé ses précédents modèles, la batterie notamment. Sur son modèle d’entrée de gamme le constructeur reprend ses vieilles batteries de 5200 mAh pour offrir une autonomie d’environ 20 km (contre 30 km pour la 1S et 45 km pour la Pro 2). Dans les faits, cette promesse d’autonomie est respectée, à condition de limiter le dénivelé. La démarche n’a rien de honteux, et aurait pu être totalement saluée si dans le même temps Xiaomi n’avait pas volontairement bridé les capacités de sa machine.

En effet, qu’une plus petite batterie dispose d’une plus faible autonomie, cela s’entend assez facilement. Mais que la puissance moteur soit plafonnée à 20 km/h, c’est bien plus difficile à justifier. En effet, l’Essential offre non seulement moins de plaisir, mais souffre également davantage en côte. Certes, pour un tarif de 300 euros, il est difficile d’espérer des performances dignes de la Pro 2. Est-ce pour autant une raison pour accepter de s’ennuyer à son bord ou, pire, de se faire doubler par des Lime de location ?

Surtout, ce bridage très artificiel semble réalisé dans le but de valoriser le modèle phare, la Pro 2 en créant artificiellement un écart de performance entre les deux modèles, alors même que la plus grande batterie et le meilleur équipement du second suffisent à expliquer la montée en gamme.

Un équipement complet à petit prix

En revanche il y a un aspect sur lequel Xiaomi est tout simplement irréprochable : la richesse de l’équipement. En effet, l’Essential, comme les autres trottinettes de la marque, arrive dans un carton bien garni.  Le nouveau propriétaire de l’Essential y trouvera non seulement son bolide mais aussi un cadenas, une roue de secours ou encore un adaptateur souple pour la gonfler plus facilement. Ce genre d’attention est appréciable, encore plus pour un produit d’entrée de gamme. 

Enfin de manière générale, l’équipement de l’Essential, comme celui de la Pro 2 inspire confiance tant par sa solidité apparente que par le soin apporté aux détails. Un exemple : les vis fournies pour le montage de la trottinette (une opération assez basique) sont équipées d’un frein filet, c’est à dire une colle anaérobie bleue appliquée sur le filetage qui retarde son dévissage. Là encore, ce genre de détails souligne le soin apporté à la fabrication des trottinettes, d’autant plus que Xiaomi se permet de fournir une vis supplémentaire, au cas où…

Articles liés

Réponses